Randonner en Provence - Flore méditerranéenne - Plantes de D à L


 

 

Dame de onze heures



Dame de onze heures Ornithogalum umbellatum L.(Dame de onze heures)

Plante vivace de 10-30 cm., glabre, à bulbe ovale ordinairement entouré hors de sa tunique de bulbilles portant des feuilles et des tiges ; feuilles égalant ou dépassant la tige, linéaires, à ligne blanche longitudinale ; fleurs blanches en dedans, vertes en dehors, 5-15 en corymbe lâche ; pédicelles inégaux, longs, ascendants, puis étalés, dépassant les bractées lancéolées-acuminées ; périanthe de 15-20 mm., au moins du double plus long que les étamines ; capsule ovale, à 6 côtes saillantes équidistantes.

Lieux cultivés et incultes, dans presque toute la France et en Corse. Europe ; Asie occidentale ; Afrique et Amérique boréales.

 

Daphné Daphné Daphne gnidium L (Daphné )

Arbrisseau de 60 cm. à 1-2 mètres, à tiges dressées, à rameaux effilés, cylindriques, lisses, bruns, pubérulents au sommet, feuillés dans toute leur longueur ; feuilles glabres, subcoriaces, persistantes pendant un an, longues de 3-4 cm. sur 3-7 mm., lancéolées-linéaires, uninervées ; fleurs blanches, odorantes, la plupart caduques, pédicellées, disposées en panicule terminale, à pédoncules et pédicelles blancs-tomenteux ; périanthe blanc-soyeux, à lobes ouales un peu plus courts que le tube ; baie nue, ovoïde, rouge.

Lieux arides et sablonneux du Midi et du Sud-Ouest ; Provence, Languedoc, Roussillon Gironde, Charente-lnférieure, Vendée ; Corse. Région méditerranéenne. = Mars-octobre.

 

 

Dentelaire



Dentelaire Plumbago capensis (Dentelaire)

Arbuste sarmenteux à fleurs bleu tendre, épanouies tout l'été.

Haies, clôtures et murs de jardins.

 




Digitale.Digitale Digitalis purpurea L. (Digitale)

Plante bisannuelle ou vivace de 60 cm. à 1 m. 50), tomenteuse-blanchâtre, à tige robuste, creuse, lâchement feuillée ; feuilles ovales-oblongues, crénelées-dentées, mollement pubescentes, blanchâtres-tomenteuses et ridées en réseau en dessous, les inférieures et les moyennes rétrécies en long pétiole, les supérieures subsessiles ; fleurs purpurines avec taches plus foncées en dedans, très grandes, pendantes, en grappes allongées ; calice pubescent, à lobes ovales-oblongs, mucronés ; corolle de 4-5 cm. de long sur 2 de large, ventrue, glabre en dehors ; capsule ovale, tomenteuse, dépassant peu le calice.

Lieux incultes et champs en friche des terrains siliceux, dans une grande partie de la France ; nul dans la région méditerranéenne ; Corse. Europe occidentale et centrale, depuis le Portugal et la Sardaigne jusqu'au sud de la Suède.

 

 

Doronic



Doronic Doronicum corsicum (Loisel)(Doronic)

Plante vivace de 6-9 dm., à tige rameuse au sommet, dressée, striée, glabre ou glabrescente, pubescente glanduleuse dans le haut ; feuilles toutes embrassantes, assez amples, ovales-lancéolées ou lancéolées dentées, glabres ou presque glabres, les caulinaires non pétiolées, rétrécies à la base ; involucre un peu pubescent-glanduleux à folioles oblongues-lancéolées, brièvement ciliées ; achaines glabres ; capitules grands au nombre de 3-8 longuement pédonculés en corymbe terminal ; fleurs jaunes.

Bords des ruisseaux et des torrents de la Corse où il est commun ; espèce spéciale à cette île.

 




DoumDoum Chamaerops humilis L. (Doum)

Chorologie méditerranéen Inflorescence spadice Sexualité hermaphrodite Fruit drupe Dissémination endozoochore Couleur dominante des fleurs jaune, vert Type biologique b-semp Formation végétale parvophanérophytaie Caractérisation écologique matorrals thermoméditerranéens, héliophiles, de l'intérieur

 

 

 

Drave



Drave - Draba loiseleurii Boiss ( Drave )

Plante vivace, gazonnante, ciliée ; tige de 5-10 cm., velues, dressées, simples, nues ; feuilles toutes en rosettes radicales denses, rigides, linéaires-oblongues, entières, pectinées-ciliées ; fleurs jaunes, assez petites ; sépales égaux à la base ; pétales émarginés, 1 fois plus longs que le calice ; grappe fructifère courte, en corymbe, à pédicelles étalés ; silicules peu nombreuses, ovales, hispides, non veinées en réseau ; style court, égalant à pein le tiers de la largeur de la silicule ; plusieurs graines dans chaque loge.

Rochers granitiques des hauts sommets, en Corse. Espèce spéciale à cette île.




EchinaireEchinaire Echinaria capitata L. (Echinaire)

Chorologie méditerranéen-atlantique Inflorescence racème capituliforme Sexualité hermaphrodite Pollinisation anémogame Fruit caryopse Dissémination épizoochore Couleur dominante des fleurs vert Floraison 5-7 Type biologique test Formation végétale thérophytaie Caractérisation écologique tonsures annuelles basophiles, aéroxérophiles, thermophiles, mésoméditerranéennes, de l'intérieur des terres

 

 

alisier



Eglantine Rosa sempervirens L (Eglantine)

Arbrisseau à tiges sarmenteuses, décombantes, allongées ; aiguillons épars, crochus ; feuilles persistantes, à 5 folioles coriaces, glabres, luisantes, ovales-acuminées, à dents simples, superficielles, conniventes ; stipules étroites, à oreillettes un peu divergentes, bractées primaires étalées ou réfléchies après la poraison ; fleurs blanches, le plus souvent en corymbes ; pédicelles longs, glanduleux ; boutons courts, ovoïdes, contractés au sommet ; sépales ovales-aigus, non acuminés, presque entiers, réfléchis, caducs ; colonne stylaire velue, égalant les étamines ; fruit petit.

Haies et coteaux secs du Midi et de l'Ouest jusqu'à la Loire-lnférieure, Corse. Europe méridionale, du Portugal à la Turquie ; Afrique septentrionale.

 




EluropeElurope Aeluropus littoralis (Gouan) (Elurope)

Chorologie méditerranéen Inflorescence épi d'épillets Sexualité hermaphrodite Pollinisation anémogame Fruit caryopse Dissémination barochore Couleur dominante des fleurs vert Floraison 5-8 Type biologique grhi Formation végétale hémicryptophytaie Caractérisation écologique prés salés vasicoles de haut-niveau topographique, schorre moyen, méditerranéens

 

 

Epiaire



Epiaire Stachys maritima Gouan (Epiaire)

Plante vivace de 10-30 cm.. tomenteuse-blanchâtre, à souche épaisse émettant de nombreuses tiges étalées-ascendantes ; feuilles mollement velues sur les 2 faces, elliptiques-oblongues, finement crénelées, à nervation réticulée, la plupart atténuées à la base en pétiole très velu ; fleurs jaunes, 4-6 en verticilles rapprochés en épi dense et court ; bractéoles très petites ; calice tomenteux-blanchâtre, tabuleux en cloche, à dents triangulaires-aiguës, velues jusqu'au sommet, 3 fois plus courtes que le tube ; corolle d'un tiers plus longue que le calice, à tube inclus, à lèvre supérieure crénelée.

Sables et rochers du littoral de la Méditerranée ; Roussillon, Languedoc, Provence ; Corse. Europe méditerranéenne ; Algérie.

 




Epine du ChristEpine du Christ Paliurus spina christi Mill (Epine du Christ)

Arbrisseau de 2-3 mètres, glabre, épineux, à rameaux flexueux en zigzag ; feuilles alternes, caduques, brièvement pétiolées, obliquement ovales, à 3 nervures ; stipules épineuses, inégales, l'une longue, droite, ascendante, l'autre courte, arquée, réfléchie ; fleurs jaunes, petites, en grappes axillaires, à pédicelles plus longs que le calice ; calice en roue, à 5 lobes étalés, lancéolés aigus, aussi longs que le tube ; 5 pétales, roulés en dedans ; ovaire à demi enfoncé dans le disque et lui adhérant, libre supérieurement, surmonté d'un style trifide court ; fruit sec, indéhiscent, hémisphérique, entouré d'une aile plissée-rayonnée, ondulée sur les bords, d'un rouge brun, à 3 noyaux soudés ensemble.

Haies et lieux stériles de la région méditerranéenne ; Provence, Languedoc, Roussillon ; remonte jusque dans la Drôme. Europe méridionale ; Asie occidentale, jusqu'en Perse.

 

 

Epine fleurie



Epine fleurie Genista scorpius L.(Epine fleurie)

Arbrisseau de 1 à 2 mètres, très épineux, très rameux, dressé, à rameaux striés, glabres, garnis de nombreuses épines latérales ; feuilles toutes simples, brièvement pétiolées, obovales ou lancéolées, légèrement pubescentes en dessous ; stipules spinescentes ; fleurs latérales, en faisceaux sur les anciens rameaux ; pédicelles bractéolés, égalant au moins le calice ; calice glabre, à lèvre presque égales ; etendard glabre, un peu plus long que la carène glabre ; gousse de 25-33 mm. sur 5, linéaire-oblongue, bosselée, à sommet lancéolé, glabre, à 3-7 graines ovoïdes, olivâtres.

Garrigues et lieux stériles du Midi, depuis les Hautes-Alpes et les Bouches-du-Rhône jusque dans le Gers et les Pyrénées ; Corse. Baléares, Espagne et Portugal.

 




ErableErable Acer Monspessulanum L. (Erable)

Arbre ou arbuste atteigant au plus 5-6 mètres, à écorce fendillée ; feuilles petites, coriaces, glabres, vertes et luisantes en dessus, mates et glauques en dessous, à peine en coeur à la base, à 3 lobes triangulaires obtus, presque égaux et entiers, séparés par des sinus formant presque un angle droit ; fleurs d'un jaune verdâtre, paraissant avant ou avec les premières feuilles, en corymbes à la fin penchés, sessiles ; pétales et filets des étamines glabres ; samares glabres, petites, à coques très convexes, veinées, à ailes dressées-convergentes, rétrécies à la base.

Coteaux secs du midi, jusqu'à la Côte-d'Or, l'Allier, la Vendée ; Corse. Europe méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 

 

Erba pignotti



Erba pignotti Leuzea conifera L.(Erba pignotti)

Racine vivace ; tige de 5-30 cm., simple et monocéphale ou peu rameuse, tomenteuse ; feuilles verdâtres en dessus, blanches-tomenteuses en dessous pennatipartites, à segments étroits, les inférieures pétiolées, parfois indivises et lancéolées ou Iyrées ; capitule très grand, solitaire ; involucre brun ou fauve, glabre, ovoïde, à folioles cachées par les appendices scarieux, concaves, arrondis, plus ou moins laciniés, les intérieures linéaires, aiguës ; achaines chagrinés, à aigrette blanche au moins cinq fois plus longue ; fleurs purpurines.

Coteaux pierreux, garrigues depuis le Lot, I'Aveyron, le Cantal, le Lyonnais et la Savoie jusqu'à la Méditerranée ; Corse. Espagne, Sardaigne, Italie, Algérie.

 




ErucastreErucastre Erucastrum obtusangulum Rchb (Erucastre)

Plante bisannuelle ou vivace, à racine forte, allongée ; tige de 30-60 cm., finement pubescente dans le bas ; feuilles pennatiséquées, les caulinaires à lobes de la base embrassant la tige comme par 2 oreillettes ; fleurs d'un jaune vif, assez grandes, en grappe dépourvue de bractées ; sépales très étalés ; siliques redressées sur les pédicelles étalés ; bec de la silique portant une graine à sa base.

Lieux cultivés bords des chemins, dans tout le Midi ; rare dans l'Est, le Centre et l'Ouest. Europe centrale et méridionale.

 

 

Esparcette



Esparcette Astragalus monspessulanus L.(Esparcette)

Plante vivace de 10-20 cm., verte, peu velue, à tiges nulles ; feuilles imparipennées, à 10-20 paires de folioles elliptiques, glabrescentes en dessus ; stipules soudées, lancéolées-linéaires ; fleurs purpurines ou violacées, en grappes ovales, à la fin allongées, sur des pérloncules radical égalant ou dépassant les feuilles ; calice glabrescent, tubuleux, à dents un peu plus longues que la moitié du tube ; etendard oblong, dépassant longuement les ailes ; gousses de 25-35 mm. sur 3, subcylindriques, arquées, presque glabres ; 8-12 graines dans chaque loge.

Coteaux calcaires du Midi,de l'Ouest et du Centre, jusqu'à la Savoie, l'lsere, la Seine-et-Oise, l'Eure. Espagne Suisse, Italie, Sicile, Dalmatie ; Caucase ; Tunisie, Algérie.

 




EupatoireEupatoire Eupatorium corsicum Req (Eupatoire)

Chorologie orophyte corse Inflorescence racème de capitules Sexualité hermaphrodite Pollinisation entomogame, autogame Fruit akène Dissémination anémochore Couleur dominante des fleurs rose Floraison 7-8 Type biologique Heri Formation végétale hémicryptophytaie Caractérisation écologique mégaphorbiaies subalpines, hygrophiles mésotrophiles, corso-sardes

 

 




EuphorbeEuphorbe Euphorbia dendroides L (Euphorbe)

Sous-arbrisseau égalant souvent ou dépassant 1 mètre, glabre, à rameaux écartés, épais, rougeâtres, dichotomes, nus dans le bas ; feuilles rapprochées, vertes, épaisses, oblongues-lancéolées, entières ; ombelle à 5-8 rayons bifurques ; bractées libres, rbomboïdales-suborbiculaires ; glandes jaunes, tronquées-érnarginées, à angles obtus ; capsule de 5-6 mm., profondément trigone, glabre, non tuberculeuse ; graines ovoïdes, brun opaque, lisses, caronculées.

Rochers et coteaux du littoral méditerranéen ; Var, Alpes-Maritimes ; Corse. Région méditerranéenne.

 

 

Farigoule



Farigoule Thymus vulgaris L.(Farigoule)

Sous-arbrisseau de 10-30 cm., d'un vert blanchâtre ou grisâtre, très aromatique ; tiges ligneuses, dressées ou ascendantes, non radicantes, tortueuses, formant un petit buisson très serré ; rameaux tomenteux-blanchâtres tout autour ; feuilles petites, lancéolées-rhomboïdales ou linéaires, obtuses, enroulées par les bords, non ciliées à la base, couvertes en dessous d'un tomentum dense et court ; fleurs rosées ou blanchâtres, en têtes globuleuses ou en épis à verticilles inférieurs écartés ; calice velu, à tube un peu bossu en avant à la base.

Lieux secs et arides du Midi, jusque dans les Hautes-Alpes, la Drome, la Lozere, l'Aveyron. Espagne, Baléares, Italie.

 




Fausse GirouilleFausse Girouille Pseudorlaya pumila L. (Fausse Girouille)

Petite plante annuelle (5-15 cm) très velue, touffue ayant un aspect cendré. Feuilles plusieurs fois divisées avec des lobes ovales, un peu allongées. Ombelles 2 - 5 rayons inégaux sous tendus par des bractées allongées. Fleurs blanchâtres à rougeâtres. Fruits en forme d'ellipse à côtes saillantes.

Dunes maritimes avec l'Oyat. Continent et côte orientale de la Corse. Espèce protégée, récolte interdite.

 

 

 

Fausse Pâquerette



Fausse Pâquerette Bellium bellidioides L.(Fausse Pâquerette)

Plante vivace ; souche cespiteuse, multicaule, souvent stolonifère ; tiges de 5-12 cm., grêles, droites ou ascendantes, simples et nues ; feuilles toutes radicales en rosette, glabres ou presque glabres, longuement pétiolées, à pétiole pubescent, à limbe très petit, 3-6 mm. environ, entier, obovale ou spatulé ; involucre pubescent à folioles lancéolées ; capitule solitaire, terminal, petit, atteignant rarement 15 mm. de diamètre, ligules rosées ; fleurs du centre tubuleuses, jaunes.

Rochers humides de la Corse. Espagne, Baléares Sardaigne, Iles orientales de la Méditerranée.

 




Fausse RoquetteFausse Roquette Diplotaxis erucoides L. (Fausse Roquette)

Plante annuelle, pubescente ou presque glabre ; tige de 30-50 cm., rameuse dès la base, feuillée ; feuilles inférieures Iyrées, les supérieures sessiles, oblongues, sinuées-pennatifides ; fleurs blanches veinées de rose ou lilacées ; sépales étalés, plus courts que le pédicelle ; grappe fructifère allongée, lâche, à pédicelles étalés et 2-3 fois plus courts que les siliques ; siliques ascendantes, comprimées, bosselées ; graines ovales, distinctement sur 2 rangs.

Vignes et champs cultivés, dans le Midi et le Sud-Ouest ; Provence ; Languedoc ; Roussillon ; Gers ; Basses-Pyrénees ; Charente et Charente-lnférieure. Europe méditerranéenne ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 

 

faux Charme



Faux Charme Ostrya carpinifolia Scop (Faux Charme)

Petit arbre de 3-15 métres, à jeunes rameaux pubescents ; feuilles courtement pétiolées, ovales-lancéolées, doublement et finement dentées, poilues en dessous sur les nervures au nombre de 12-19 de chaque côté ; fleurs naissant avec les feuilles, les mâles en chatons cylindriques, pendants, sessiles, fasciculés ; ecailles ovales-aiguës, portant à la base 6-12 étamines barbues ; les femelles en chatons cylindriques denses en forme de cônes ; 2 styles ; ovaire à 2 loges uniovulées. Involucre fructifère blanchâtre, vésiculeux, clos au sommet, renfermant le fruit très petit, ovoïde-nigu, lisse, à péricarpe crustacé.

Bois et coteaux, dans les Alpes-Maritimes et les Basses-Alpes ; Corse. Europe méridionale et orientale ; Asie occidentale ; Amérique du Nord.

 




Faux Cotonnier



Faux Cotonnier Gomphocarpus fruticosus L. (Faux Cotonnier)

Plante vivace de 1-2 mètres, pubérulente, à tiges sous-ligneuses, dressées, très rameuses et très feuillées ; feuilles allongées, courtement pétiolées, lancéolées-linéaires, acuminées, atténuées aux deux bouts, vertes sur les deux faces, à nervure dorsale seule saillante ; fleurs blanches, en ombelles pluriflores lâches, axillaires et terminales ; corolle à 5 lobes réfléchis ; couronne des étamines formée de 5 cornets dépourvus de corne à l'intérieur ; follicules renflés en vessie, ovales-acuminés, glabrescents, tout hérissés de longues soies vertes.

Graviers humides et bords des torrents, dans la région basse de la Corse ; naturalisé dans les Pyrénées-Orientales, le Var et Ies Alpes-Maritimes. Europe méditerranéenne ; Arabie ; Afrique septentrionale.

 

 

 

Faux Indigo



Faux Indigo Amorpha fructicosa L.(Faux Indigo)

Chorologie introduit (Amér. du nord) Inflorescence racème simple Sexualité hermaphrodite Pollinisation entomogame Fruit gousse Couleur dominante des fleurs bleu Type biologique B-cad Formation végétale parvophanérophytaie Caractérisation écologique fourrés arbustifs médioeuropéens, planitiaires-collinéens, thermophiles

 




Fenouil



Fenouil Foeniculum vulgare Miller (Fenouil)

Plante vivace aromatique (jusqu'à 2,50m), à odeur d'anis, bisannuelle ou vivace. Tiges fines paraissant peu feuillées dans leur parties supérieures, glauques. Feuilles plusieurs fois divisées en lanières filiformes très allongées, les supérieures à gaine très longue. Fleurs jaunes en grandes ombelles fines '4 - 30 rayon) à bractées nulles.

Bord des routes, terrains sableux, friches, pelouses à Brachypode. Souvent cultivée et subspontanée.

 

asperge



Fer à cheval Hippocrepis unisiliquosa L. (Fer à cheval)

Plante annuelle de 6-20 cm., glabre, à racine grêle ; feuilles à 4-7 paires de folioles ; fleurs jaunes, petites, dressées, solitaires et presque sessiles à l'aisselle des feuilles ; lèvre supérieure du calice à dents divariquées ; pétales à onglets non saillants hors du calice ; gousses solitaires, longues de 2-4 cm., larges, glabres, blanchâtres, dressées ou étalées, droites ou à pein arquées, creusées sur le bord d'échancrures en anneau presque complètement fermées, à 3-7 articles.

Lieux secs et arides du Midi : Provence, Languedoc, Roussillon ; Corse. région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie, de l'Afrique.

 




Figue marineFigue marine Carpobrotus edulis L. (Figue marine)

Chorologie introduit (Afrique du sud) Inflorescence fleur solitaire latérale Sexualité hermaphrodite Pollinisation entomogame Dissémination endozoochore Couleur dominante des fleurs rose Type biologique csuf-suc Formation végétale hémicryptophytaie Caractérisation écologique pelouses basophiles thermoméditerranéennes, maritimes

 

 

 

aspic



Figuier Ficus carica L.(Figuier)

Arbuste de 2-5 mètres, odorant, à suc laiteux abondant ; feuilles alternes, pétiolées, palmatilobées en coeur, à 3-7 lobes obtus ondulés-dentés, épaisses, pubescentes-rudes, à stipules caduques ; fleurs monoïques, nombreuses, pédicellées, réunies dans l'intérieur d'un réceptacle en poire, à peine ouvert au sommet, charnu, vert jaunâtre ou violacé ; les supérieures mâles, à périanthe à 3 divisions, 3 étamines dressées, opposées aux sépales ; les inférieures femelles, à périanthe à 5 lobes et à tube décurrent sur le pédicelle, 2 styles latéraux ; fruits très petits, drupacés, renfermés dans le réceptacle accrescent et à la fin caduc.

Rochers et bois, dans tout le Midi et l'Ouest ; Corse. Région méditerranéenne.




Figuier de BarbarieFiguier de Barbarie Opuntia ficus barbarica (Figuier de Barbarie)

Chorologie introduit (Amér. tropicale) Inflorescence fleur solitaire latérale Sexualité hermaphrodite Pollinisation entomogame Fruit baie Dissémination endozoochore Couleur dominante des fleurs jaune Floraison 5-7 Type biologique b-suc Formation végétale parvophanérophytaie Caractérisation écologique matorrals méditerranéens, héliophiles

 

 

 

Filairee



Filaire Phillyrea latifolia L.(Filaire)

Arbrisseau ou petit arbre atteignant 6-8 mètres, à rameaux robustes et raides ; feuilles inférieures larges, ovales ou elliptiques-oblongues, légèrement en coeur à la base, courtement petiolées, dentées-épineuses, les supérieures plus étroites et finement dentées, à nervure dorsale saillante ; fleurs en grappes courtes et peu fournies ; drupe de la grosseur d'un pois, noire, globuleuse, obtuse, ombiliquée, non apiculée, à noyau globuleux.

Bois et coteaux pierreux do la région méditerranéenne ; Alpes-Maritimes, Var, Aude, Pyrénées-Orientales ; Corse. Espagne et Portugal, Baléares, Sardaigne, Sicile, Italie, Istrie et Dalmatie ; Afrique septentrionale.




FrêneFrêne Fraxinus ornus L. (Frêne)

Arbre peu élevé, à bourgeons bruns saupoudrés de gris ; feuilles à 5-9 folioles ovales ou elliptiques-lancéolées, dentées, vertes et glabres en dessus, plus pâles ou même blanchâtres-argentées et un peu pubescentes en dessous ; fleurs blanchâtres, paraissant avec les feuilles, en thyrses terminaux feuillés à la base ; calice à 4 lobes profonds ; 4 pétales, linéaires, bien plus longs que le calice ; etamines à filets allongés ; samares oblongues-lancéolées, atténuées en coin à la base.

Haies et bois frais, dans les Alpes-Maritimes et en Corse ; cultivé jusque dans le Nord comme arbre d'ornement. Europe méridionale ; Asie occidentale. p>




FritillaireFritillaire Fritillaria involucrata (Fritillaire)

Les fritillaires sont géophytes à bulbe écailleux. Les bulbes de beaucoup d'entre elles ne comportent que deux grosses écailles.
Les fleurs, souvent isolées ou en petit nombre, sont placées au sommet d'une tige de taille variable.
Les fleurs généralement campanulées et pendantes, parfois plus ou moins dressées et en étoile, ont 6 tépales semblables, 6 étamines et un ovaire supère se terminant par un style caduc divisé ou non en 3 stigmates. Les tépales, souvent bicolores ou à motif en damier, possèdent à leur base un nectaire, qui répand une odeur plus ou moins agréable. Les fleurs sont polinisées par les abeilles, les guêpes et les mouches.

Le fruit, une capsule à 3 loges, comporte 6 rangées d'ovules, qui évoluent vers des graines aplaties de couleur brune.
Les feuilles, qui sont disposées le long de la tige, sont opposées ou alternes, parfois verticillées (Fritillaria involucrata et Fritillaria imperialis), et sont de forme variable : étroites, lancéolées ou obovales, voire spatulées.

 

 Fustet



Fustet Cotinus coggygria Scop (Fustet )

Feuilles simples, obovales ou orbiculaires, obtuses, entières, glauques et mates sur les deux faces ; fleurs jaunâtres, en panicules amples, trs lâches ; pédicelles d'abord très courts, munis sous chaque fleur d'une seule bractéole, la plupart stériles, très longs,très velus et rendant la panicule plumeuse à la maturité ; drupe obovale, comprimée, glabre, luisante et brune à la maturité.

Rochers et coteaux arides du Sud-Est, des Alpes-maritimes à l'Ain, à l'Ardèche, au gard et à l'Aveyron. Europe méridionale ; Asie occidentale.

 

GainierGainier Cercis siliquastrum L. (Gainier )

Arbre de 3-6 mètres, à rameaux flexueux ; feuilles caduques, simples, orbiculaires, échancrées en coeur à la base, palmatinervées, glabres ; stipules très caduques ; fleurs roses, pédicellées, en petites grappes dressées, paraissant avant les feuilles à travers l'écorce des branches et des rameaux ; calice caduc, à 5 dents courtes et obtuses ; etandard plus court que les autres pétales ; 10 étamines, libres ; style en alène, stigmate en tête ; gousse pendante, longue de 7-10 cm. sur 15 mm., très comprimée, sèche, glabre, d'un brun rougeâtre, à 10-44 graines ovoïdes, noires.

Coteaux secs et boisés du Midi ; Drôme, Vaucluse, Ardèche, Gard, Hérault, Aude, Pyrénées-Orientales. Tyrol, Istrie, Dalmatie, Grèce, Turquie ; Asie occidentale.

 

 

Garance



Garance Rubia peregrina L.(Garance)

Plante vivace atteignant souvent ou dépassant 1 mètre, glabre, à racine longuement rampante ; tiges ascendantes ou diffuses, grimpantes-accrochantes, munies sur les angles d'aiguillons crochus ; Feuilles ovales-lancéolees, persistantes, coriaces, à bords cartilagineux pourvus, ainsi que la nervure médiane, d'aiguillons crochus, sans réseau de nervures secondaires ; fleurs d'un jaune pale, en petites cymes axillaires et terminales ; corolle à lobes brusquement terminés en longue pointe ; anthères ovales ou suborbiculaires ; stigmates en tête ; baies subglobuleuses, noires (4-6 mm. de diam.).

Haies et bois, surtout dans le Midi et l'Ouest ; nul dans le Nord et le Nord-Est ; Corse. Europe méridionale et occidentale, jusqu'en Irlande ; Afrique septentrionale.




GattilierGattilier Vitex agnus castus L. (Gattilier)

Arbrisseau de 1-2 mètres, odorant, à jeunes rameaux obtusément quadrangulaires tomenteux ; feuilles caduques, pétiolées, palmées, à 5-7 folioles lancéolées, entières, tomenteuses-blanchâtres en dessous ; fleurs bleuâtres ou roses, petites, en verticilles distincts formant de longues grappes interrompues ; calice tomenteucx, en cloche, à 5 dents triangulaires 3 fois plus courtes que le tube ; corolle presque bilabiée, à tube peu saillant, à lèvre supérieure bilobée, l'inférieure à 3 lobes, le médian plus grand ; etamines saillantes ; drupe globuleuse, petite, noir rougeâtre, dépassant peu le calice.

Lieux humides du littoral de la Méditerranée ; Roussillon, Languedoc, Provence ; Corse. Région méditerranéenne.

 

 Garou



Garou Daphne gnidium L.(Garou)

Arbrisseau de 60 cm. à 1-2 mètres, à tiges dressées, à rameaux effilés, cylindriques, lisses, bruns, pubérulents au sommet, feuillés dans toute leur longueur ; feuilles glabres, subcoriaces, persistantes pendant un an, longues de 3-4 cm. sur 3-7 mm., lancéolées-linéaires, uninervées ; fleurs blanches, odorantes, la plupart caduques, pédicellées, disposées en panicule terminale, à pédoncules et pédicelles blancs-tomenteux ; périanthe blanc-soyeux, à lobes ouales un peu plus courts que le tube ; baie nue, ovoïde, rouge.

Lieux arides et sablonneux du Midi et du Sud-Ouest ; Provence, Languedoc, Roussillon Gironde, Charente-lnférieure, Vendée ; Corse. Région méditerranéenne. = Mars-octobre.

 

GenêtGenêt Spartium junceum L. (Genêt )

Arbrisseau de 1 à 3 mètres, non épineux, dressé, à rameaux effilés, cylindriques, jonciformes, compressibles, finement striés, très glabres, d'un vert glauque, peu feuillés ; feuilles simples, oblongues-lancéolées, entières, glabres en dessus, à poils appliqués endessous ; fleurs jaunes, grandes, odorantes, en grappes terminales ; calice scarieux, glabre, fendu jusqu'à la base en une seule lèvre coupée obliquement et terminée par 5 petites dents ; etendard grand, orbiculaire, redressé ; carène en bec acuminé ; etamines monadelphes ; style courbé au sommet ; gousse de 6-8 cm., sur 7 mm., linéaire, presque glabre, noire à la maturité, à 12-18 graines non caronculées.

Coteaux arides de tout le Midi, jusque dans le Rhône, le Lot et la Dordogne ; Corse. Europe méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale jusqu'aux Canaries.

 

 

Genévrier



Genévrier Juniperus communis L.(Genévrier)

Arbrisseau diffus ou arbuste dressé de 1-6 mètres, à bourgeons écailleux, à ramules triangulaires ; feuilles étalées, verticillées par 3 et disposées sur 6 rangs, toutes linéaires en alène, insensiblement atténuées en pointe fine et piquante, articulées, non décurrentes, marquées d'un seul sillon blanchâtre en dessus, obtusément carénées et sillonnées en dessous ; fleurs dioïques ; fruits noirs-bleuâtres et glauques à la maturité, globuleux, assez petits (5-7 mm.), longuement dépassés par les feuilles.

Coteaux, landes et bois, dans toute la France et en Corse. Europe ; Asie occidentale et boréale ; Afrique et Amérique septentrionales.

 




GennariuGennariu Astragalus sirinicus Ten (Gennariu)

Plante sous-ligneuse, de 20-30 cm., formant un buisson très épineux, très rameux, très feuillé, velu-verdâtre ; feuilles paripennées, dressées, à pétioles raides, spinescents ; 6-12 paires de folioles oblongues, très caduques ; stipules lancéolées, soudées au pétiole intérieurement ; fleurs jaunâtres, 3-8 en grappes-subsessiles ; calice poilu, tubuleux, à dents linéaires en alène, égalant les deux tiers du tube ; gousses saillantes, oblongues-subtrigones, acuminées, à la fin glabres, à 8-12 graines fortement échancrées.

Pâturages des hautes montagnes de la Corse. Sardaigne, Italie méridionale.

 

 biserrule



Germandrée Teucrium marum L.(Germandrée)

Sous-arbrisseau de 20-10 cm., à rameaux dressés, blancs-tomenteux, très feuillés ; feuilles fasciculées aux noeuds, petites, brièvement pétiolées, ovales ou lancéolées, entières, enroulées aux bords, uninervées, vertes en dessus, blanches-tomenteuses en dessous, les florales plus courtes que les fleurs ; fleurs purpurines, petites, subsessiles, 2-4 par verticille, en grappes terminales courtes, denses, unilatérales ; calice très velu, tubuleux en cloche, un peu bossu à la base inférieure, à dents lancéolées-acuminées, égales, plus courtes que le tube ; corolle velue en dehors ; etamines et style peu saillants.

Coteaux arides de la région méditerranéenne ; Var, îles d'Hyères ; Corse. Espagne, Baléares, Sardaigne, Italie, Dalmatie.

 

GesseGesse Lathyrus annuus L. (Gesse)

Plante annuelle de 40 cm. à 1 mètre, glabre ; tiges ailées dans le haut, grimpantes ; feuilles à pétioles étroitement ailés à 1 paire de folioles linéaires-lancéolées, longues de 6-15 cm. ; vrilles très rameuses ; stipules linéaires-acuminées ; fleurs jaunes, assez grandes (12-14 mm.), 1-3 sur des pédoncules plus courts que la feuille ou l'égalant ; calice à dents égalant le tube ; style droit, tordu sur son axe ; gousses de 6 cm. sur 1, largement linéaires, canaliculées sur le dos, veinées en réseau, glabres, à graines anguleuses.

Lieux secs et arides du Midi ; Provence, Languedoc Roussillon ; Corse. Région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie, de l'Afrique.

 

 

Glaieul



Glaieul Gladiolus italicus Mill(Glaieul)

Plante vivace de 40-80 cm., glabre, à bulbe globuleux ; tunique à fibres un peu épaisses, parallèles réticulées au sommet, à mailles oblongues ; tige assez robuste, à 3-5 feuilles assez larges ; grappe distique, subunilatérale, à 6-10 fleurs grandes ; spathes inférieures égalant souvent la fleur ; périanthe à division supérieure plus longue et plus large, écartée des latérales oblongues en coin ; anthères un peu plus longues que le filet, à oreillettes subdivergentes ; stigmates atténués dès la base ; capsule subglobuleuse à angles arrondis ; graines globuleuses en poire.

Moissons et lieux cultivés, dans tout le Midi, jusque dans le Rhône, le Puy-de-Dôme, la Charente-lnférieure et la Vendée ; Corse.Région méditerranéenne.

 




GlobulaireGlobulaire Globularia alypum L. (Globulaire)

Sous-arbrisseau de 30-60 cm., très rameux en buisson, ordinairement dressé ; feuilles toutes éparses sur les rameaux, coriaces, persistantes, oblongues ou obovales, atténuées en court pétiole, entières ou bi-tridentées, mucronées, uninervées ; fleurs d'un beau bleu, odorantes, en têtes subsessiles, terminales et latérales, larges de I5-20 mm. ; folioles de l'involucre ovales ciliées au bord ; réceptacle et paillettes hérissés calice longuement barbu, à divisions profondes presque égales ; corolle à lèvre supérieure presque nulle, I'inférieure à 3 lobes ovales-aigus.

Lieux secs et arides du Midi ; Roussillon, Languedoc, Provence ; Corse. Toute la région méditerranéenne.

 

 Grande Férule



Grande Férule Ferula communis L.(Grande Férule)

Plante vivace de 1-2 mètres, robuste, glabre, à souche grosse ; tiges très épaisse, creuse, finement striée, à rameaux supérieures opposés ou verticillés ; feuilles molles, vertes sur les deux faces, décomposées en lanières très étroites, filiformes, allongées ; les feuilles inférieures à pétiole cylindrique, les supérieures à grandes gaîne membraneuse ; ombelle centrale grande, à 20-40 rayons, les latérales longuement pdonculées, dépassant la centrale ; involucre et involucelle nuls ; styles réfléchis, plus longs que le stylopode ; fruit ovale ou elliptique, arrondi aux deux bouts, fauve à la maturité.

Coteaux de la région méditerranéenne : Provence, Languedoc, Roussillon ; Corse. Europe méridionale ; Asie mineure ; Afrique septentrionale.

 

GrémilGrémil Lithospermum fruticosum L. (Grémil )

Sous-arbrisseau de 20-50 cm., velu-hérissé, d'un vert blanchâtre, à tiges ligneuses, dressées, tortueuses, très rameuses en buisson ; feuilles linéaires, sessiles, roulées par les bords, hispides-tuberculeuses en dessus et sur la nervure dorsale, tomenleuses en- dessous ; fleurs pourpres ou bleues, assez grandes, subsessiles, en grappes terminales courtes et peu fournies ; calice hérissé, à lobes linéaires ; corolle de 12-15 mm., entièrement glabre, 2 fois aussi longue que le calice, à tube saillant ; etamines incluses ; stigmate entier ; carpelles blanchâtres, lisses, oblongs, carénés, obtus au sommet.

Lieux secs et arides, surtout calcaires, du Midi ; Roussillon, Languedoc, Provence ; remonte dans la Drôme et l'Aveyron. Espagne et Portugal.

 

Grenadier



Grenadier Punica granatum L.(Grenadier)

Arbrisseau de 2-3 mètres, à rameaux un peu épineux ; feuilles opposées, oblongues, entières, glabres et luisantes, caduques, sans stipules ; fleurs toutes d'un rouge écarlate, régulières, grandes, sessiles, solitaire ou 2-3 au sommet des rameaux ; calice rouge, charnu, à tube soudé à l'ovaire, à 3-7 lobes coriaces persistants ; 3-7 pétales, insérés à la gorge du calice ; etamines nombreuses ; 1 style, à stigmate en tête ; fruit (balauste) gros, charnu, subglobuleux, contracté en col, d'un jaune rougeâtre, à graines nombreuses, serrées, anguleuses, pulpeuses et acidulées.

Haies de la région méditerranéenne, en France et en Corse, où il est naturalisé, ainsi qu'en Europe et en Afrique. Indigène dans l'Orient, depuis la Grèce jusqu'à l'Inde.

 




Gueule de loupGueule de loup - Antirrhinum majus (Gueule de loup)

Plante vivace de 30-80 cm., glabre inférieurement, pubescente glanduleuse dans le haut ; tiges dressées, simples ou rameuses ; feuilles opposées ou alternes, lancéolées ou lancéolées-linéaires, entières, glabres ; fleurs purpurines ou d'un blanc jannâtre, grandes, rapprochées en grappe terminale munie de courtes bractées ; pédicelles égalant le calice et la bractée ; calice poilu, à lobes ovales-oblus, 4-5 fois plus courts que la corolle ; corolle de 3-4 cm., poilue, à base gibbeuse ; capsule oblique ovale, poilue, plus longue que le calice.

Rochers et coteaux arides du Midi, jusque dans la Lozère et l'Aveyron, naturalisé sur les vieux murs çà et là. Europe méridionale, Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 

 Hélianthème



Hélianthème Helianthemum hirtum L.(Hélianthème)

Plante de 10-40 cm., vivace, ligneuse à la base, grisâtre à rameaux dressés ou ascendants, velus-hérissés ; feuilles oblongues-lancéolées ou linéaires, à bords plus ou moins enroulés, velues, blanches-tomenteuses au moins en dessous, à stipules linéaires ; fleurs jaunes, en grappe terminale peu allongée, bractéolée ; sépales ovales, hispides ; style genouillé, plus long que la capsule ; capsule petite, ovale-trigone, tomenteuse, 1-2 fois plus courte que les sépales, à 3 graines grosses, granuleuses.

Garrigues et coteaux calcaires, dans la Provence et le Languedoc, du Var aux Pyrénées-Orientales, jusque dans la Drôme, les Basses-Alpes et les Hautes-Alpes. Espagne et Portugal.

 

HéliotropeHéliotrope Heliotropium europaeum L. (Héliotrope )

Plante annuelle de 10-50 cm., pubescente-grisâtre, fétide, ne noircissant pas, à racine grêle ; tiges couvertes de poils appliqués, dréssées ou étalées, très rameuses ; feuilles toutes pétiolées, ovales ou elliptiques, à nervures convergentes, un peu rudes, pubéscentes, et d'un vert blanchâtre sur les 2 faces ; fleurs blanches ou blanc lilas, sessiles en petites grappes serrées, allongées, souvent rapprochées par 2-3 ; calice velu, profondément divisé en lobes lancéolés, étalés sur le fruit et persistants après sa chute ; stigmate allongé en cône bien plus long que le style ; fruit arrondi, formé de 4 carpelles fortement tuberculeux, sans côtes.

Lieux secs et pierreux, décombres, dans presque toute la France ; rare dans le Nord ; Corse. Europe centrale et méridionale ; Asic occidentale ; Afrique septentrionale.

 

 

Hellebore



Hellebore Helleborus corsicus Willd (Hellebore)

Plante glabre ; tige robuste, feuillée, rameuse au sommet, à rameaux munis de bractées lancéolées, dentées ; feuilles coriaces, triséquées, à 3 segments ovales ou lancéolés, bordés de dents spinescentes, les 2 latéraux dilatés extérieurement ; fleurs blanchâtres ou rosées, assez nombreuses ; sépales étalés, à peine concaves ; pétales de moitié moins longs que les étamines ; follicules plus longs que larges, à bec dressé, égalant leur longueur.

Région montagneuse de la Corse, Sardaigne, Baléares.

 




Herbe à BaronsHerbe à Barons Thymus herbarona (Herbe à Barons)

Sous-arbrisseau de 10-30 cm., d'un beau vert, à odeur aromatique très agréable ; tiges ligneuses à la base, dressées ou ascendantes, les stériles décombantes, non radicantes, formant un buisson peu serré ; rameaux pubescents tout autour ou glabrescents ; feuilles petites, rhomboïdales ou ovales-lancéolées, atténuées au sommet et plus ou moins aiguës, brusquement rétrécies en pétiole glabre ou un peu cilié, planes, vertes sur les 2 faces, à nervures à peine visibles ; fleurs roses ou blanches, en têtes globuleuses ; calice peu velu, à tube large et troqué obliquement à la base.

Pentes arides et dénudées des hautes montagnes de la Corse et de la Sardaigne. Espéce spéciale à ces îles.

 

 Herbe à Midi



Herbe à Midi Jasione montana L.(Herbe à Midi)

Plante annuelle ou bisannuelle de 10-30 cm., à racine longue, pivotante, dépourvue de stolons ; tiges simples ou rameuses, diffuses, nues dans la moitié supérieure, feuillées et hispides dans le bas ; feuilles hispides, ondulées, entières ou crénelées, linéaires-lancéolées, épaissies aux bords, ainsi que les folioles de l'involucre ; celles-ci ovales-lancéolées, entières ou dentées, glabres ou un peu ciliées ; fleurs bleues, pédicellées, en têtes larges de 12-20 mm. ; calice glabre, à lobes linéaires 1 à 2 fois plus longs que le tube.

Lieux secs, sablonneux, siliceux, dans presque toute la France et la Corse. Europe ; Asie-Mineure, Caucase ; Afrique septentrionale.

 

Herbe à Mouflons Herbe à Mouflons Armeria multiceps Wallr (Herbe à Mouflons )

Plante vivace de 5-15 cm., glabre, densément gazonnante ; feuilles un peu charnues, courtes, linéaires, mucronées, planes, à 1 nervure faible ; hampes glabres, très grêles, 2-4 fois plus longues que les feuilles ; gaîne de 5-8 mm., bien plus courte que le capitule peu dense large de 10-15 mm. ; fleurs rosées ou lilacées ; involucre d'un vert rougeâtre, à folioles sur 2 rangs, les extérieures ovales-obtuses, à peine scarieuses aux bords, plus petites que les intérieures ; calice à tube 2 fois plus long que le pédicelle, à côtes plus larges que les sillons, à lobes courts et terminés en arête beaucoup plus courte qu'eux.

Hautes montagnes de la Corse, entre 1.400 et 2500 mètres. Espèce speciale à cette île.

 

Herbe au Vent



Herbe au Vent Phlomis herba ventis L.(Herbe au Vent)

Plante vivace de 20-60 cm., verte, hérissée de longs poils étalés ; tige herbacée, très rameuse à rameaux divariqués feuillés ; feuilles coriaces, ovales-lancéolées ou lancéolées, crénelées, glabrescentes et luisantes en dessus, pâles en dessous, les florales conformes et dépassant longuement les fleurs ; fleurs purpurines, 10-12 par verticille ; verticilles axillaires, 2-5 sur chaque rameau terminé par 2 petites feuilles stériles ; bractéoles raides, arquées, sétacées, longuement ciliées ; calice hérissé, à dents raides, en alène, étalées, égalant la moitié du tube ; corolle de 18-20 mm., pubescente.

Lieux secs et stériles du Midi, jusque dans l'Ardèche, la Drôme, les Hautes-Alpes. Europe méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 




Herbe au ChatHerbe au Chat Teucrium marum L. (Herbe au Chat)

Sous-arbrisseau de 20-10 cm., à rameaux dressés, blancs-tomenteux, très feuillés ; feuilles fasciculées aux noeuds, petites, brièvement pétiolées, ovales ou lancéolées, entières, enroulées aux bords, uninervées, vertes en dessus, blanches-tomenteuses en dessous, les florales plus courtes que les fleurs ; fleurs purpurines, petites, subsessiles, 2-4 par verticille, en grappes terminales courtes, denses, unilatérales ; calice très velu, tubuleux en cloche, un peu bossu à la base inférieure, à dents lancéolées-acuminées, égales, plus courtes que le tube ; corolle velue en dehors ; etamines et style peu saillants.

Coteaux arides de la région méditerranéenne ; Var, îles d'Hyères ; Corse. Espagne, Baléares, Sardaigne, Italie, Dalmatie.

 

Herbe aux mèches



Herbe aux mèches Phlomis lychnitis L.(Herbe aux mèches)

Sous-arbrisseau de 20-50 cm., cotonneux-blanchâtre, à tiges nombreuses, simples, peu feuillées ; feuilles étroites, oblongues ou lancéolées, entières, pubescentes en dessus, blanches-tomenteuses en dessous, fortement nervées-réticulées les florales bractéiformes, largement ovales-acuminées, ne dépassant pas ou à peine les fleurs ; fleurs jaunes, 6-10 par verticille, ceux-ci 4-8 formant un long épi interrompu terminé par des fleurs ; bractées molles, droites, sétacées, longuement velues-soyeuses, ainsi que le calice à dents en alène, dressées, longues de 4-5 mm. ; corolle de 2-3 cm., tomenteuse en dehors.

Lieux rocailleux du Midi, jusque dans l'Ardèche et la Drôme. Espagne et Portugal.

 

Herbe aux Puces Herbe aux Puces Plantago afra L. (Herbe aux Puces )

Plante vivace de 10-40 cm., pubescente, à tige tortueuse, ligneuse à la base, très rameuse, en buisson ; feuilles opposées ou verticillées, linéaires en alène, triquètres au sommet ; fleurs en têtes ovoïdes sur des pédoncules axillaires plus longs que les feuilles ; bractées ovales, les extérieures à longue pointe herbacée, les supérieures brusquement mucronées ; calice à segments inégaux, les antérieurs ovales-obtus mucronés, les autres lancéolés-aigus ; corolle blanchâtre, glabre, à tube ridé en travers, à lobes acuminés ; capsules à 2 graines ovales, opaques, canaliculées à la face interne.

Lieux secs et pierreux, dans tout le Midi, jusque dans le Lot, la Côte-d'Or et le Jura. Espagne, Italie, Suisse, Autriche.

 

Herbe Saint Roch



Herbe Saint Roch Pulicaria dysenterica(Herbe Saint Roch)

Plante vivace à tiges de 3-6 dm. dressées, pubescentes-laineuses ou tomenteuses, à rameaux étalés-dressés ou divergents ; feuilles pubescentes, blanchâtres, laineuses ou tomenteuses en dessous, ondulées, lâchement denticulées, ovales-lancéolées, fortement embrassantes et à oreillettes très prononcées, les supérieures comme sagittées ; involucre laineux, à folioles linéaires-subulées ; achaines velus, aigrette rousse ; capitules portés par des pédoncules grêles, en corymbe ; fleurs jaunes, celles de la circonférence rayonnantes.

Fossés, marais, bords des eaux ; toute la France, Corse. Presque toute l'Europe, Asie Mineure, Afrique septentrionale.




HêtreHêtre Fagus sylvatica (Hêtre)

Arbre élevé, à écorce lisse et blanchâtre ; feuilles ovales, entières ou un peu sinuées-dentées, pubescentes-soyeuses aux bords et sur les nervures ; fleurs mâles en chatons globuleux, longuement pédoncules, pendants ; périanthe très velu, en cloche, à 5-6 lobes ; 8-12 étamines, à filets allonges. Fleurs femelles renfermées 2-3 dans un involucre à 4 divisions ; périanthe velu, lacinié ; 3 styles filiformes ; ovaire à 3 loges biovulées. Involucre fructifère pédonculé, ovale, ligneux, velu, hérissé d'épines molles, s'ouvrant en 4 valves, renfermant 2-3 fruits (faînes) trigones, d'un brun luisant, à péricarpe coriace, velu en dedans.

Bois humides, dans toute la France, excepté ; la plaine méditerranéenne, Corse. Europe tempérée ; Asie Mineure, Caucase, Perse.

 

 Homme pendu



Homme pendu Aceras anthropophorum L.(Homme pendu)

Plante vivace de 10-40 cm., glabre, à 2 bulbes arrondis ; feuilles nombreuses, oblongues, d'abord dressées ; fleurs d'un vert jaunâtre bordées de rouge, nombreuses, en épi long, étroit, assez serré ; bractées un peu plus courtes que l'ovaire contourné ; périanthe à divisions toutes conniventes en casque, les 2 intérieures bien plus petites ; labelle sans éperon, pendant, plus long que l'ovaire, plan, glabre, fendu en 3 lobes linéaires presque parallèles, le moyen plus long, bifide avec ou sans pointe dans l'échancrure, imitant un homme pendu ; gynostème sans bec ; 2 masses polliniques compactes, à caudicules courts ; rétinacles soudés en un seul renfermé dans une bursicule uniloculaire.

Pelouses et coteaux calcaires, dans une grande partie de la France ; Corse. Europe centrale et méridionale. Afrique septentrionale.

 

Hymenocarpe  Hymenocarpe Hymenocarpus circinnatus L. (Hymenocarpe )

Plante annuelle de 10-60 cm., couchée ou ascendante, mollement pubescente ; feuilles inférieures simples, les autres imparipennées, sessiles, à 2-4 paires de folioles obovales ou oblongues-lancéolées, entières, inégales, la terminale plus grande ; stipules nulles ; fleurs jaunes, 2-8 en ombelles sur des pédoncules axillaires, filiformes, plus longs que la feuille ; calice en cloche, à 5 dents linéaires, presque égales, plus longues que le tube ; etendard réfléchi ; carène terminée en bec ; etamines diadelphes, à filets très épaissis au sommet ; gousse longuement saillante, en rein, plane, à faces veinées en réseau, à bord externe largement ailé et spinuleux, à 2-3 graines en rein.

Littoral de la Méditerranée ; Var, Alpes-Maritimes ; Corse. Région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie, de l'Afrique.

 

Ibéris



Ibéris Iberis saxatilis L.(Ibéris)

Plante vivace ; tiges de 5-15 cm., ligneuses et tortueuses à la base, diffuses, couchées, les florifères terminales et pubescentes ; feuilles charnues, demi-cylindriques, linéaires, mucronées, entières, glabres ou ciliées, très nombreuses et rapprochées ; fleurs blanches, assez grandes ; sépales colorés aux bords ; filets des étamines blancs ; grappe fructifère assez dense, à pédicelles étalés ou réfléchis ; silicules grandes, ovales, largement ailées, à échancrure ouverte, à lobes larges, arrondis ; style plus court que les lobes.

Rochers et coteaux calcaires, dans l'Est et le midi ; Jura ; Dauphiné ; provence ; Cévennes ; Corbières. Espagne ; Italie ; Suisse ; Tauride.

 




If If Taxus baccata L. (If )

Arbrisseau ou arbre peu élevé, très rameux, à bois rouge, inodore, peu ou point résineux ; rameaux étalés ou pendants, anguleux ; feuilles éparses, étalées sur 2 rangs opposés, pétiolulées, linéaires, mucronées, planes ou à bords un peu enroulés, d'un vert sombre ; fleurs dioïques,axillaires ; chatons mâles solitaires ou géminés, petits subglobuleux, jaunâtres, à écailles peltées portant chacune en-dessous 5-8 anthères disposées en cercle ; chatons femelles verts, solitaires sur un pédicelle court muni d'écailles imbriquées, à ovule unique, dressé ; fruit en coupe ouverte, charnu-succulent, vert puis rouge vif, à 1 graine ovoïde osseuse.

Rochers et bois des montagnes ; Vosges, Jura, Alpes. Sainte-Baume dans le Var, Cévennes, Hautes-Corbières, Pyrénées ; Corse. Europe ; Caucase, Sibérie ; Algérie

 

 Immortelle



Immortelle Helichrysum stoechas L.(Immortelle)

H Italicum (Roth), H frigidum (Labill)
Plante vivace, tiges de 10-50 cm., dressées, ascendantes ou étalées, sous-frutescentes et très rameuses à la base, blanches-tomenteuses ; feuilles linéaires, très étroites, roulées par les bords en dessous, blanches-tomenteuses sur les deux faces, ou souvent verdêtres en dessus, lâchement dressées, aiguës ou obtusiuscules au sommet ; involucre globuleux de 4-6 mm. de diarnètre, d'un jaune d'or, à folioles extérieures ovales-lancéolées, les intérieures oblongues, très obtuses, velues sur le dos, à glandes nulles ou très rares ; achaines chargés de petites glandes brillantes ; capitules en corymbe serré.

Rochers, coteaux pierreux, sables maritimes ; tout le Midi, à partir de Lyon, de la Lozère et de l'Aveyron, littoral de l'Ouest, de la Charente-lnférieure au Finistère, Basses-Pyrénées. Espagne et Portugal, Italie, Dalmatie.

 

Inule Inule Inula viscosa L. (Inule)

Plante vivace, glanduleuse-visqueuse, odorante ; Tiges de 5-10 dm. frutescentes à la base, dressées, très feuillées ; feuilles lancéolées, entières ou dentées, aiguës, les caulinaires embrassantes et cordées à la base, glanduleuses sur Ies deux faces ; involucre à folioles linéaires, les extérieures scarieuses, vertes sur le dos, obtuses, les intérieures scarieuses, aiguës, ciliées ; achaines velus, rétrécis en col au sommet ; capitules assez gros en longues grappes pyramidales ; fleurs jaunes rayonnantes, ligules dépassant assez longuement l'involucre.

Lieux incultes, pierreux, de la région méditerranéenne, des Alpes-Maritimes aux Pyrénées-Orientales, jusque dans la Drome et l'Ardèche ; Corse. Espagne, Italie, Orient, Afrique septentrionale.

 

 

Iris



Iris Iris Lutescens subsp lutescens (Iris)

Plante vivace de 10-30 cm., glabre, à rhizome de la grosseur du doigt ; feuilles en glaive, larges de 12-22 mm., presque toujours plus courtes que la tige simple et cylindrique ; fleurs 1-2, bleu violet ou jaunâtres, peu odorantes, à pédoncules plus courts ou aussi longs que l'ovaire ; spathe renflée, à valves scarieuses ; périanthe à tube 1-2 fois plus long que l'ovaire, à divisions toutes presque égales en longueur et en largeur, dépassant les stigmates bifides ; capsule ovoïde-trigone.

Lieux secs et arides de la région méditerranéenne ; Aude, Hérault, Gard, Bouches-du-Rhône, Var, Alpes-Maritimes. Europe méridionale ; Asie Mineure.

 




JasminJasmin Jasminum fruticans L. (Jasmin)

Sous-arbrisseau de 30 cm. à un peu plus d'un mètre, dressé, à tiges et rameaux raides, anguleux, cassants, verts, glabres ; feuilles alternes, pétiolées, simples ou 3 folioles obovales ou oblongues, obtuses entières, épaisses, luisantes ; fleurs jaunes, odorantes, brièvement pédonculées, 1-4 au sommet des rameaux ; calice vert, à lobes linéaires-obtus, atteignant à peine la moitié du tube de la corolle ; corolle en entonnoir, à limbe plan ; baie globuleuse, noire et luisante.

Coteaux secs et rocailleux du Midi, jusque dans l'Isère, le Puy-de-Dôme, la Dordogne ; naturalisé çà et là dans l'Ouest et le Centre. Europe méditerranéenne ; Asie occidentale, jusqu'en Perse ; Afrique septentrionale.

 

Koelerie



Koelerie Lophochloa cristata L.(Koelerie)

Plante annuelle de 10-60 cm., velue sur les feuilles et les gaînes, à racine fibreuse ; tiges dressées ou ascendantes, nues et glabres dans le haut ; feuilles planes, larges de 2-4 mm. ; ligule courte, tronquée ; panicule spiciforme longue de 2-8 cm., oblongue ou cylindrique, très dense, souvent lobulée, panachée de blanc et de vert ; epillets d'environ 5 mm., à 3-6 fleurs, plumes inégales, glabres ou pubérulentes, rudes sur la carène, plus courtes que les fleurs ; glumelles inégales, l'inférieure tuberculeuse, bidentée avec une courte arête dans l'échancrure, la supérieure profondément bicuspidée.

Lieux sablonneux du Midi, jusque dans la Haute-Savoie le Rhône, la Vienne et la Loire-Inférieure ; Corse. Toute la région méditerranéenne.

 

Laitue Laitue Lactuca viminea L. (Laitue Lactuca viminea L.)

Plante bisannuelle entièrement glabre, non buissonneuse, de 5-10 dm. dressée, très rameuse à rameaux effilés, très étalés et même divariqués ; feuilles inférieures roncinées-pennatipartites à lobes lancéolés-dentés ou oblongs, les supérieures linéaires, décurrentes à décurrence étroite, linéaire, longue de 10-35 mm. ; capitules très nombreux subsessiles, solitaires ou fascicules en grappe le long des rameaux, offrant 4 ligules d'un jaune pâle ; bec égalant environ le quart de l'achaine.

Rochers, lieux pierreux du Midi, jusqu'à la Charente-lnférieure, le Puy-de-Dôme, la Loire et le Rhône, Maine-et-Loire, Bourgogne. Europe moyenne et méridionale, Algérie.

 

Lamarckie



Lamarckie Lamarckia aurea L.(Lamarckie)

Chorologie méditerranéen(eury) Inflorescence racème capituliforme Sexualité hermaphrodite Pollinisation anémogame Fruit caryopse Dissémination épizoochore Couleur dominante des fleurs jaune Floraison 3-6 Type biologique tver Formation végétale thérophytaie Caractérisation écologique friches annuelles, subnitrophiles, méditerranéennes à subméditerranéennes

 




Laurier rose



Laurier rose Nerium oleander L. (Laurier rose)

Arbrisseau de 1-4 mètres, glabre, à suc laiteux, à tiges et rameaux dressés ; feuilles opposées ou ternies, coriaces, longuement lancéolées aiguës, entières, très courtement pétiolées, à nervures secondaires fines, parallèles, serrées (50 à 70 paires) ; fleurs roses, rarement blanches, grandes, odorantes, en corymbes terminaux bractéolés ; calice à 5 lobes lancéolés, bien plus courts que le tube de la corolle ; corolle en soucoupe, à gorge munie de 5 lames multifides opposées à 5 lobes obliques ; etamines incluses, à anthères soudées au stigmate obtus ; follicules soudés en gousse cylindracée, très longue, striée ; graines poilues, aigrettées.

Bords des eaux, dans le Var et les Alpes-Maritimes ; Corse. Région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie, de l'Afrique.

 

Laurier Tin



Laurier Tin Viburnum tinus L.(Laurier Tin)

Arbrisseau de 1 à 3 mètres, touffu, à écorce grisâtre, à jeunes rameaux souvent rougeâtres,velus ; feuilles coriaces, persistantes, ovales ou oblongues, entières, d'un vert foncé en dessus, pâles et velues-glanduleuses en dessous aux aisselles des nervures secondaires rares et espacées ; pétiole court, velu-glanduleux, sans stipules ; fleurs blanches ou rosées dans le bouton, presque inodores, toutes semblables, en corymbes serrés courtement pédonculés ; calice à dents ovales-aiguës ; baies subglobuleuses, d'un beau noir à la maturité.

Bois et garrigues du Midi ; Provence ; Languedoc ; Roussillon ; naturalisé dans le Sud-Ouest, Corse. Europe méditerranéenne ; Syrie ; Afrique septentrionale.

 

Lavande Lavande Lavandula stoechas L. (Lavande )

Sous-arbrisseau de 30-60 cm., tomenteux-blanchâtre, à rameaux peu allongés, tétragones, feuillés jusqu'au sommet ; feuilles blanches-tomenteuses sur les 2 faces, fasciculées aux noeuds, linéaires ou linéaires-oblongues, ou coin à Ia base ; fleurs d'un pourpre foncé, en épis courtement pédonculés, ovales ou oblongs, compacts, quadrangulaires, surmontés d'un faisceau de grandes bractées stériles violacées ; bractées fertiles larges, obovales-subtrilobées, membraneuses, veinées, plus courtes que le calice très velu ; carpelles ovales à 3 angles.

Coteaux arides siliceux du Midi ; Provence, Languedoc, Roussillon ; Corse. Toute la région méditerranéenne.

 

 

Lavande de mer



Lavande de mer Limonium articulatum (Loisel) (Lavande de mer)

Plante vivace (5-15cm), gazonnante à rameaux divisés en articles renflés en fuseau. feuilles linéaires spatulées. Inflorescence ramifiée très près de la base de la plante.

Corse : rochers maritimes. Endémique de Corse et Sardaigne.

 




Lavatère



Lavatère Lavatera maritima Gouan (Lavatère)

Plante ligneuse, d'environ 1 mètre, couverte de poils étoilés ; feuilles blanches-tomenteuses, suborbiculaires, les supérieures anguleuse ; fleurs d'un blanc rosé, pourpres à l'onglet, à pédoncules plus longs que le pétiole, solitaires ou géminées à l'aisselle des feuilles ; calicule non accrescent, à lobes lancéolés, plus courts que le calice très accrescent à lobes ovales-acuminés ; corolle 2-3 fois plus longue que le calice ; carpelles glabres, ridés, plans sur le dos, à bords aigus et ondulés, noircissant à la maturité ; axe central conique.

Rochers du littoral méditerranéen ; Alpes-Maritimes, Var, Bouches-du-Rhône, Hérault, Aude, Pyrénées-Orientales ; Corse. Espagne, Baléares, Sardaigne, Italie ; Tunisie, Algérie, Maroc.

 

LentisqueLentisque Pistacia lentiscus L. (Lentisque)

Arbrisseau de 1 à 3 mètres, à odeur résineuse forte et désagréable ; feuilles persistantes, paripennées, à 4-10 folioles elliptiques-obtuses, mucronulées, coriaces, luisantes en dessus, mates et pâles en dessous ; pétiole étroitement ailé ; fleurs en grappes spiciformes denses, naissant 1 ou 2 à l'aisselle d'une feuille et égalant au plus la longueur d'une foliole ; pédicelles très courts ; fruit petit, subglobuleux, apiculé, rouge, puis noir àa la maturité.

Lieux arides du Midi ; Provence, Languedoc, Roussillon ; Corse. Région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie, de l'Afrique jusqu'au Canaries.

 

 

Lilas des Indes



Lilas des Indes Melia azedarach L.(Lilas des Indes)

Petit arbre (5-6m), tronc droit à écorce lisse, feuilles caduques, opposées, composées, à nombre impair (7-11) de folioles. Petites fleurs liliacées en inflorescence lâche, odorantes, à petit tube pourpre au centre. Fruits arrondis, jaunes, restant sur l'arbre après la chute des feuilles.

Planté dans les agglomérations, originaire de l'Inde d'où il a été importé au XVIIème siècle.

 

Limodore



Limodore Limodorum abortivum L.(Limodore )

Plante vivace de 30-80 cm., glabre, d'un violet livide, à fibres radicales profondes, nombreuses, épaisses ; tige robuste, sans feuilles, munie d'écailles engaînantes ; fleurs violettes à stries plus foncées, grandes, dressées, en épi long et lâche ; bractées grandes, égalant ou dépassant l'ovaire ; périanthe ouvert, à divisions conniventes, lancéolées, les 2 intérieures plus petites ; labelle un peu plus court que les divisions, dirigé en avant, subarticulé, rétréci vers la base, à languette oblongue ou ovoïde concave, crénelée, à éperon en alène, dirigé en bas, aussi long que l'ovaire ; anthère libre, mobile, persistante ; 2 pollinies pulvérulentes, indivises, sessiles, réunies par un rétinacle commun ; ovaire non contourné.

Clairières des bois montueux, parasite sur les racines des arbres, dans presque toute la France et en Corse. Europe centrale et méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 

Lin Lin Linum narbonense L. (Lin )

Plante vivace, glabre et glauque, à souche ligneuse ; tiges de 20-50 cm., dressées, raides ; feuilles alternes, lancéolées-linéaires, à 1-3 nervures, les florales largement scarieuses aux bords ; fleurs bleues, très grandes, de 3-4 cm., à pédicelles plus courts que le calice, en cymes pauciflores formant un corymbe lâche ; sépales lancéolés en alène, largment scarieux aux bords, dépassant la capsule ; pétales trois fois plus longs que les sépales, à onglet très long ; anthères 3 fois plus longue que larges ; stigmates allongés, filiformes ; capsule ovoïde.

Coteaux secs de la région méditerranéenne, jusque dans les Hautes-Alpes, la Drôme, l'Ardéche, la Lozère et l'Aveyron. Portugal ; Italie ; Basse-Autriche ; Algérie.

 

 

Linaire



Linaire Cymbalaria hepaticifolia (Poiret)(Linaire)

Plante vivace de 10-50 cm., glabre, à tiges fragiles, couchées-rampantes, nues intérieurement ; feuilles la plupart opposées, à pétiole plus long que le limbe, largement en coeur ou en rein, palmatinervées, à 3-5 lobes courts, larges, mucronulés ; fleurs d'un violet pâle, axillaires, écartées, solitaires sur des pédoncules égalant ou dépassant la feuille, à la fin courbés ou enroulés ; calice à lobes linéaires-étroits ; corolle longue de 10-15 mm., à éperon un peu courbé 2-3 fois plus court qu'elle ; capsule globuleuse, plus courte que le calice ; graines ovoïdes, à crétes tranchantes irrégulières.

Lieux humides des hautes montagnes de la Corse et de la Sardaigne. Espèce spéciale à ces îles.




Lis LIS Lilium croceum (Chaix) (Lis )

Plante vivace de 25-70 cm., élancée, à tige anguleuse, rude-pubérulente dans le bas, puis glabre et feuillée jusqu'aux fleurs ; feuilles éparses, nombreuses, rapprochées, lancéolées ou lancéolées-linéaires, dressées-étalées, glabres ou un peu velues ; fleurs très grandes, safranées ou orangées ponctuées de noir, dressées, 1-4 en fausse ombelle entourée de 3-5 feuilles verticillées Pédoncules velus-laineux ; périanthe en cloche ouverte, à divisions elliptiques-oblongues, dressées, poilues en dehors ; style mince, égalant environ les étamines parallèles.

Bois et prairies des montagnes de l'Est ; Jura ; Alpes de la Savoie, du Dauphiné, de la Provence ; Corse. Suisse, Italie.

 

Liseron



Liseron Convolvulus cantabrica L.(Liseron)

Plante vivace de 20-50 cm., verte, velue-hérissée à poils étalés, à souche ligneuse ; tiges herbacées, ascendantes, très rameuses, feuillées ; pédoncules axillaires nus, velus, bien plus longs que la feuille ; feuilles vertes, velues, lancéolées ou lancéolées-linéaires, à plusieurs nervures, les inférieures obtuses et atténuées en pétiole ; fleurs roses, d'environ 3 cm., pédicellées, 1-4 sur les rameaux formant une panicule lâche et étalée ; bractées linéaires, velues-hérissées, ainsi que les calices ; corolle trois fois plus longue que le calice ; capsule velue-hérissée.

Lieux secs et arides de tout le Midi, jusque dans la Charente-lnférieure, le Puy-de-Dôme, le Rhone et l'Ain ; Corse. Région méditerranéenne.

 

Lotier Lotier Lotus cytisoides L. (Lotier )

Voisin du précédent. Plante vivace de 10-40 cm., pubescente, d'un vert cendré ou blanchâtre ; folioles oblongues en coin ; stipules égalant ou dépassant peu le pétiole ; fleurs jaunes, plus grandes, 2-6 sur des pédoncules 2 fois plus longs que la feuille ; calice à 2 lèvres, à dents carences au sommet, inégales, les 2 latérales de la lèvre inférieure plus courtes, obtuses ou aiguës ; etendard orbiculaire ou ovale ; carène souvent violacée ; gousse de 30-50 mm., étroite, linéaire-comprimée, bosseléé, un peu épaissie au sommet, droite ou arquée.

Dunes et falaises du littoral méditerranéen ; Alpes-Maritimes, Var,-Bouches-du-Rhône ; Pyrénées-Orientales ; Corse. Région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie, de l'Afrique.

 

 

Lunetière



Lunetière Biscutella laevigata L.(Lunetière)

Plante vivace, hérissée à la base, à souche épaise et ligneuse ; tiges de 20-60 cm., rameuses ; feuilles très variables, les radicales en rosette, les caulinaires peu nombreuses, petites sessiles ; fleurs médiocres ; calice ouvert, à sépales égaux à la base ; pétales dressés, à onglet court, biauriculés au-dessus de l'onglet ; grappe fructifère assez courte et serrée ; silicules larges de 5-10 mm ; , ailées et membraneuses aux bords ; style plus court ou aussi long que le diamètre de la silicule ; graines finement alvéolées. Plantes polymorphe.

Lieux incultes, rochers, dans presque toute la France. Europe centrale et méridionale, de la Belgique au Portugal et à la Roumanie.




Lupin



Lupin Lupinus angustifolius L. (Lupin)

Plante de 20-50 cm., munie de poils appliqués ; folioles linéaires-oblongues, planes, glabres en dessus, pubescentes en dessous ; fleurs d'un bleu foncé, longues de 12-14 mm., alternes, assez rapprochées, en grappes peu interrompues ; pédicelles plus courts que le tube du calice ; calice bractéolé, à lèvre supérieure bipartite, bien plus courte que l'inférieure entière ou 2-3 denticules ; carène brusquement courbée et à bec long ; gousse large de 10-12 mm., à suture supérieure ondulée, à 4-5 graines grosses, remplissant toute la cavité de la gousse, lisses, marbrées de taches blanches et de lignes noires.

Champs et coteaux du midi : Gard, Hérault, Aude, Pyrénées-Orientales ; Aveyron, Tarn, Haute-Garonne, Basses-Pyrénées ; Corse. région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie, de l'Afrique.

 

Luzerne



Luzerne arborecente Medicago arborea L.(Luzerne)

Arbrisseau (jusqu'à 2m) à jeunes rameaux soyeux. Feuilles à trois folioles, caduquesdès l'été. Fleurs jaunes en groupements denses. Fruits persistants, plats, larges (1cm de diam) à une spire.

Var, Alpes Mar, Corse : introduite d'Afrique et + ou - spontanée dans les haies et fourrés littoraux.

Présentes également : M. maritima et M orbicularis dont les gousses discoïdes font 2 à 3 tours de spire aplatis. (friche, pelouses sèches, bord de chemin).

 

 

Consulter les plantes de A à C
Consulter les plantes de M à Z

 

Sources : "Connaître et reconnaître la flore et la végétation méditerraéennes" - Guy Guittonneau, André Huon - Ed Ouest France Tela botanica, Wikipedia, Photoflore