Randonner en Provence - Flore méditerranéenne - Plantes de M à Z


 

 

 Macérone



Macérone Smyrnium olusatrum L.(Macérone)

Plante bisannuelle d'environ 1 mètre, glabre et d'un vert clair, à racine épaisse, en fuseau, rameuse ; tige robuste, creuse, sillonnée, rameuse ; feuilles inférieures grandes, triternatiséquées, à segments larges, ovales, crénelés ou dentés, les supérieures ternées, sessiles sur une gaine large bordée de cils frisés ; ombelles convexes, à 6-15 rayons glabres, épaissis à la maturité ; involucelle à folioles très courtes, triangulaires-aiguës ; styles égalant le stylopode ; fruit gros (5 mm.), suborbiculaire, noir à la maturité, à côtes dorsales tranchantes.

Haies, buissons, décombres, dans la région méditerranéenne et dans l'Ouest jusqu'en Normandie et au Loir-et-Cher ; Corse. Europe méridionale ; Asie Mineure, Syrie ; Afrique septentrionale.

 

Malcomie



Malcomie Malcolmia littorea L. (Malcomie )

Plante vivace, blanche-tomenteuse, à souche ligneuse ; tiges de 10-30 cm., nombreuses, dressées, flexueuses, très feuillées ; feuilles oblongues, obtuses, entières, rarement sinuées ; fleurs purpurines, grandes ; sépales latéraux bossus à la base, 1-2 fois plus longs que le pédicelle ; pétales obovales, à limbe plus long que l'onglet ; style allongé, très caduc, à lames du stigmate n'atteignant que sa moitié ; grappe fructifère lâche, flexueuse, siliques grêles, arquées, à cloison épaisse, à poils étoilés.

Sables du littoral méditerranéen ; Bouches-du-Rhônes ; Gard ; Hérault ; Aude ; Pyrénées-Orientales ; Italie ; Espagne et Portugal ; Maroc et Algérie.

 

 

Marguerite



Marguerite Leucanthemum graminifolium L.(Marguerite )

Plante vivace, glabre ; tige de 1-3 dm., dressée, toujours simple et monocéphale, longuement nue au sommet ; feuilles entières, linèaires, très étroites, de 1 à 2 mm. de largeur, les radicales souvent plus larges et oblongues-ovales, atténuées en pétiole, entières ou offrant quelques dents peu saillantes ; involucre à folioles extérieures lancéolées, les intérieures spatulées ; achaines des ligules surmontés d'une couronne complète ; capitules de 30 à 33 mm. de diamètre.

Coteaux calcaires du Midi ; Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Drome, Ardèche, Hérault, Corbières de l'Aude jusqu'à 1.500 metres d'altitude, Pyrénées Orientales, Ariège, Aveyron, Lozère, Charente, Charente-Inferieure, Cher. Italie, Dalmatie.




Masse de Bedeau



Masse de Bedeau Bunias erucago L. (Masse de Bedeau)

Plante annuelle, poilue-glanduleuse, rude ; tige de 30-60 cm., dressée, rameuse ; feuilles inférieures roncinées-pennatifides, les supérieures oblongues, entières ou dentées, sessiles, non auriculées ; fleurs jaunes, assez grandes ; sépales dressés, égaux à la base ; grappe fructifère allongée, lâche, à pédicelles étalés, plus longs que les silicules ; silicules subtétragones-renflées, à 4 angles ailés et dentés en crête souvent interrompue, indéhiscente, à 4 loges monospermes superposées 2 à 2 ; style filiforme, égalant la moitié de la silicule ; graines globuleuses.

Moissons et champs, dans tout le Midi, jusqu'à la Loire-Inférieure, l'Auvergne et la Saône-et-loire. Europe centrale et méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 

 

 

ail



Matthiole matthiola tricuspidata L.(Matthiole)

Plante annuelle, à racine grêle ; tige de 10-40 cm., herbacée, rameuse ; feuilles sinuées ou pennatifides, à lobes ovales-arrondis ; fleurs purpurines, rarement blanches ; sépales bien plus longs que le pédicelle ; pétales larges, obovales ; lames du stigmate prolongés sur le dos en cornes ; siliques étalées, non comprimées, glanduleuses ou non, terminées par 3 pointes, les latérales étalées ou réfléchies ; graines ovales, étroitement ailées.

Sables du littoral méditerranéen ; Var ; Corse. Europe méditerranéenne, de l'Espagne à la Grèce ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.




Mauve



Mauve Malva cretica Cav (Mauve)

* Plante annuelle, hérissée de poils étalés ; tiges de 10-30 cm., dressées ou étalées ; feuilles inférieures suborbiculaires, les autres palmatipartites, à segments lancéolés ; fleurs roses veinées de pourpre, moyennes, axillaires, solitaires sur des pédoncules 1-2 fois plus longs que la feuille ; calicule à folioles linéaires-sétacées, deux fois plus courtes que le calice ; calice accrescent, à lobes étroitement lancéolés-linéaires ; corolle égalant à peu près le calice ; carpelles glabres, ridés en travers, rougeâtres à la maturité. * Lieux stériles, surtout calcaires, en Corse ; trouvé à la Farlède dans le Var. Italie, Sardaigne, Sicile, Malte, Grèce, Crète ; Chypre ; Tunisie.

 

Mélèze



Mélèze Larix decidua (Mélèze)

Arbre élevé, pyramidal, à écorce gerçurée écaitleuse, à branches étalées ou réfléchies, éparses, non verticillées ; feuilles caduques, naissant par fascicules de 15-20 de tubercules saillants, linéaires, molles, herbacées, d'un vert clair ; fleurs monoïques ; chatons mâles globuleux, jaunâtres, les femelles violacés, munis de bractées ; cônes dressés, solitaires, ovoïdes-oblongs, long de 3-4 cm., gris-brunâtres, à écailles ligneuses, minces, persistantes, rhomboïdales, trouquées ou échancrées, Iâchement imbriquées, égalant ou débordant les bractées ; graines géminées, obovales-tronquées, largement ailées ; 5-7 cotylédons.

Forêts des hautes montâgnes ; Alpes de la Savoie, du Dauphiné, de la Provence ; ailleurs planté. Europe centrale. p> 

Mélilot



Mélilot Melilotus italica L. (Mélilot)

Plante annuelle de 20-50 cm., dressée, glabre ; folioles toutes obovales ; stipules supérieures entières ; fleurs jaunes, assez grandes, en grappes plus longues que la feuille ; pédoncules aristés ; pédicelles plus courts que le tube du calice à 10 nervures et rompu par la gousse ; etendard plus long que les ailes et la carène égales ; gousse pendante, glabre, grosse, épaissie, obovale, mucronulée, offrant sur le dos 3 côtes saillantes et sur les faces des côtes très ondulées formant des alvéoles inégales et profondes.

Lieux stériles du Midi ; Alpes-Maritimes, Var, Bouches-du-Rhône, Gard, Hérault ; Corse. Région méditerranéenne de l'Europe ; Asie Mineure.






Mélinet Cerinthe major L. (Mélinet )


Plante annuelle de 20-40 cm., à racine grêle pivotante, à tiges glabres ; feuilles très rudes, ciliées, ponctuées de tubercules blancs, les inférieures obovales-spatulées, les supérieures ovales-oblongues obtuses, embrassantes en coeur ; fleurs jaunes ou purpurines, assez grandes, en grappes courtes et serrées ; pédoncules courts, dressés à la maturité ; sépales oblongs-subaigus, ciliés ; corolle 1-2 fois plus longue que le calice, tubuleuse en massue, à dents courtes, larges, acuminées, recourbées ; anthères aussi longues que leur filet, à appendice court ; carpelles gros, presque carrés, lisses.

Champs pierreux ou sablonneux du Midi ; Provence, Languedoc, Ardéche ; Corse. Europe méditerranéenne ; Afrique septentrionale.

 

Mélique



Mélique Melica ciliata L.(Mélique)

Plante vivace de 30-80 cm., glauque, à souche courte rampante ; tiges dressées, en touffe ; feuilles raides, étroites, plus ou moins enroulées, rudes ; gaînes ordinairement glabres ; ligule oblongue, souvent déchirée ; panicule spiciforme de 8-15 cm., unilatérale ou cylindracée, assez lâche, à la fin velue-soyeuse blanchâtre ou jaunâtre, à rameaux primaires portant 5-10 épillets ; glumes inégales, acuminées ; glumelle inférieure lancéolée-aiguë, longuement velue-ciliée de la base au sommet.

Lieux secs et arides, dans presque toute la France et en Corse. Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 




Menthe



Menthe Mentha requienii Benth (Menthe)

Plante vivace de 3-12 cm., glabre ou un peu velue, odorante, à tiges filiformes couchées-rampantes, ayant le port d'un Thymus ; feuilles petites (3-5 mm.), toutes pétiolées, ovales-orbiculaires, entières ou peu sinuées ; fleurs rosées, en verticilles axillaires, écartés, petits, lâches, la plupart à 2-6 fleurs ; calice en cloche, à gorge fermée par des poils connivents, subbilabié à 5 dents inégales, ciliées, les 2 inférieures plus étroites ; corolle non gibbeuse à la gorge ; carpelles ovoïdes, lisses.

Lieux humides des montagnes de la Corse. Sardaigne et île Montecristo ; Portugal.

 

Micocoulier



Micocoulier Celtis australis L.(Micocoulier)

Arbre de 5-25 mètres ou arbrisseau à écorce lisse, à jeunes rameaux grêles et flexibles ; feuilles alternes, pétiolées, ovales-lancéolées, acuminées, simplement dentées, nervées, à base inégale, rudes, pubescentes, à stipules caduques ; fleurs verdâtres, hermaphrodites, axillaires, solitaires, pédonculées, naissant avec les feuilles ; périanthe caduc, à 5 lobes profonds et egaux ; 5 étamines opposées aux lobes du périanthe et insérées à leur base, à filets recourbes, élastiques ; 2 stigmates sessiles divariqués ; ovaire libre ; fruit drupacé, globuleux comme un gros pois, longuement pédonculé, à la fin noir, à noyau monosperme.

Haies et coteaux, dans le Midi et le Sud-Ouest ; Corse. Europe méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.




Mimosa



Mimosa Acacia dealbata Link (Mimosa)

Chorologie introduit (Australie) Inflorescence racème simple Sexualité hermaphrodite Pollinisation entomogame Fruit gousse Dissémination barochore Couleur dominante des fleurs jaune Type biologique a-cad Formation végétale magnophanérophytaie Caractérisation écologique bois méditerranéens sempervirents

 

Molène



Molène Verbascum sinuatum L. (Molène)

Plante bisannuelle de 50 cm. à 1-2 mètres, couverte d'un tomentum blanchâtre ou jaunâtre, court, à la fin caduc ; tige robuste, arrondie ; feuilles tomenteuses, les inférieures oblongues-lancéolées, très courtement pétiolées, sinuées-lobées ou sinuées-pennatifides et ondulées, les autres sessiles et un peu décurrentes ; fleurs jaunes, assez petites, en glomérules écartés sur des rameaux grêles, effilés, étalés-ascendants, formant une grande panicule ; pédicelles plus courts que le calice petit (3-4 mm.) ; corolle de 15-20 mm., plane ; etamines semblables, à poils violets égaux, à anthères insérées en travers ; capsule subglobuleuse, dépassant peu le calice.

Lieux incultes, dans tout le Midi, jusque dans le Rhône, l'Aveyron, la Charente-lnférieure, Corse. Région méditerranéenne.

 




Moricandie



Moricandie Moricandia arvensis L. (Moricandie)

Plante bisannuelle, glabre et glauque ; tige de 30-40 cm., dressée, lisse, rameuse ; feuilles obovales ou oblongues, entières ou dentées, les supérieures embrassantes-auriculées ; fleurs violettes, veinées, grandes ; sépales dressées, les latéraux bossus à la base ; stigmate à 2 lobes connivents ; siliques étalées-dressées, linéaires-cylindriques, grêles ; valves à 1 nervure ; bec court ; graines ovoïdes, comprimées, sur 2 rangs irréguliers.

Bords des chemines, lieux incultes, dans les Alpes-Maritimes ; adventice dans les Bouches-du-Rhône, l'Hérault, l'Aude, la Corse. Europe méditerranéenne ; Afrique septentrionale.

 

Mucchiu



Mucchiu Cistus monspeliensis L.(Mucchiu)

Arbrisseau d'environ 1 mètre, très odorant, verdâtre, dressé, à rameaux, pédoncules et calices velus-visqueux ; feuilles sessiles, lancéolées-linéaires, rugueuses-réticulées, trinervées, à bords enroulés ; fleurs de 2-3 cm., blanches, 2-8 en grappe unilatérale sur un pédoncule toujours dressé ; sépales 5, ovales en coeur, égalant le pédicelle ; pétales 1 fois plus longs que le calice ; style très court ; capsule arrondie, presque glabre, 2-3 fois plus courte que le calice qui la recouvre, à 5 loges ; graines un peu rugueuses.

Garrigues et coteaux secs ; Porvence, Languedoc, Roussillon ; remonte dans l'Aveyron, le Tarn et le Tarn-et-Garonne ; Corse. Région méditerranéenne occidentale de l'Europe et de l'Afrique jusqu'à la Grèce.




Muflier



Muflier Anthirrhinum majus L. subsp tortuosum (Muflier)

Plante vivace de 30-80 cm., glabre inférieurement, pubescente glanduleuse dans le haut ; tiges dressées, simples ou rameuses ; feuilles opposées ou alternes, lancéolées ou lancéolées-linéaires, entières, glabres ; fleurs purpurines ou d'un blanc jannâtre, grandes, rapprochées en grappe terminale munie de courtes bractées ; pédicelles égalant le calice et la bractée ; calice poilu, à lobes ovales-oblus, 4-5 fois plus courts que la corolle ; corolle de 3-4 cm., poilue, à base gibbeuse ; capsule oblique ovale, poilue, plus longue que le calice.

Rochers et coteaux arides du Midi, jusque dans la Lozère et l'Aveyron, naturalisé sur les vieux murs çà et là. Europe méridionale, Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 

 

 

Mûrier



Mûrier Morus alba L.;(Mûrier)



Arbre de 4-15 mètres ; feuilles ovales-aiguës, arrondies ou obliquement en coeur à la base, inégalement dentées ou incisées-lobées, minces, d'un vert clair, glabres, sauf les nervures et les aisselles légèrement pubescentes Epis femelles à peu près aussi longs que leurs pédoncules ; sépales glabres aux bords ; stigmates glabres ; fruits petits, blancs, rosés ou noirs, à saveur fade et sucrée.

Cultivé en grand, surtout dans le Midi, pour ses feuilles qui forment la nourriture des vers à soie. Originaire de la Mongolie et de l'Inde, il fut introduit en France à la fin du XV. siècle.

 

Muscari



Muscari à toupet Muscari comosum (L.);(Muscari)



Vivace, à bulbe rougeâtre. Feuilles basales, en gouttière, larges de 0,5 à 1 cm. Inflorescence en grappe allongée (15 - 30 cm) surmontée par un toupet de fleurs stériles purpurines longuement pédicellées. Fleurs fertiles pourpre noir, en grelot à six dents courtes et plus courtement pédicellées. Avril à juin.

Cultures, friches et maquis bas. Méditerr et Eur.




Myrte



Myrte Myrtus communis L. (Myrte)

Arbrisseau de 1 à 3 mètres, inerme, aromatique, toujours vert ; feuilles opposées, très rapprochées, subsessiles, ovales-lancéolées aiguës, entières, coriaces, persistantes, glabres et luisantes, sans stipules ; fleurs blanches, axillaires, solitaires, longuement pédonculées, odorantes ; calice à tube soudé à l'ovaire, à 5 lobes étalés ; 5 pétales ; etamines nombreuses ; 1 style, à stigmate simple ; ovaire infère ; baie à peine charnue, ovoïde, d'un noir bleuâtre, couronnée par le calice, à graines peu nombreuses.

Bois, garigues, maquis, dans le Roussillon, le Languedoc, la Provence ; Corse. Europe méditerranéenne ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

Nananthe



Nananthe nananthea perpusilla (Loisel) (Nananthe)

Plante annuelle très grêle de 3-6 cm. entièrement glabre, étalée-dressée ; tiges en touffes rameuses ; feuilles longuement pétiolées à limbe court pennatipartit ou tripartit, à 3-5 lobes ovales, arrondis, parfois réduits au terminal ; involucre à folioles presque égales, ovales, obtuses, scarieuses sur les bords ; achaines très petits, fauves, oblongs, comprimés, très finement striés ; capitules très petits, 3-5 mm. de diamètre, globuleux, solitaires, terminaux, longuement pédonculés, à pédoncules filiformes, axillaires ; ligules blanches manquant quelquefois, celles du disque jaunes.

Sables et rochers maritimes des petites îles de la Corse, Mezzomare, Lavezzi, Sanguinaires ; Sardaigne.




Narcisse



Narcisse Narcissus requienii (Narcisse)

Plante vivace de 10-20 cm., glabre, à bulbe ovoïde médiocre ; feuilles 2-4, vertes, linéaires-filiformes, étalées, plus courtes que la tige grêle cylindrique ; fleurs entièrement jaunes, assez petites (2 cm. de diam.), odorantes, solitaires, rarement 2-3, penchées ; spathe lancéolée, recouvrant le pédoncule même après la floraison ; périanthe en soucoupe, à divisions étalées, ovales-arrondies, bien plus courtes que le tube long et étroit ; couronne en coupe évasée, finement crénelée, égalant environ la moitié des divisions ; etamines inégales ; capsule ovale.

Coteaux et pâturages pierreux du Midi ; Pyrénées, Roussillon, Languedoc, Bouches-du-Rhône et Vaucluse ; Causses des Cévennes et du Quercy.Espagne et Portugal.

 

Néflier du japon



Néflier du japon Eriobotrya japonica Lindl (Néflier du japon)

Grand arbuste cultivé dans la région méditerranéenne. Feuilles simples, persistantes, marquées de fortes nervures. Fleurit en hiver et donne au printemps des nèfles jaunes à un - trois volumineux pépins.

 




Nerprun



Nerprun Rhamnus alaternus L. (Nerprun)

Arbrisseau de 1 à 5 mètres ou sous-arbrisseau peu élevé, à rameaux alternes, non épineux, glabres ; feuilles persistantes, coriaces, alternes, ovales ou lancéolées, à bords cartilagineux lâchement dentés, munies de chaque côté de la nervure médiane de 4-6 nervures peu saillantes ; fleurs dioïques, jaunâtres, en petites grappes multiflores bractéolées ; calice à 5 lobes lancéolés, réfléchis dans les fleurs mâles, dressées dans les fleurs femelles ; pétales nuls ; style bi-trifide ; graines à sillon dorsal ouvert. Plante polymorphe.

Rochers et coteaux calcaires du Midi et de l'Ouest, jusque dans l'Isère, l'Ardèche, l'Aveyron, le Lot, la Vienne et le Maine-et-Loire ; Corse.

 

Nerte



Nerte Myrtus communis L. (Nerte)

Arbrisseau de 1 à 3 mètres, inerme, aromatique, toujours vert ; feuilles opposées, très rapprochées, subsessiles, ovales-lancéolées aiguës, entières, coriaces, persistantes, glabres et luisantes, sans stipules ; fleurs blanches, axillaires, solitaires, longuement pédonculées, odorantes ; calice à tube soudé à l'ovaire, à 5 lobes étalés ; 5 pétales ; etamines nombreuses ; 1 style, à stigmate simple ; ovaire infère ; baie à peine charnue, ovoïde, d'un noir bleuâtre, couronnée par le calice, à graines peu nombreuses.

Bois, garigues, maquis, dans le Roussillon, le Languedoc, la Provence ; Corse. Europe méditerranéenne ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.




Nigelle



Nigelle Nigella damascena (Nigelle)

Tige de 20-40 cm., dressée, anguleuse, simple ou à rameaux dressés ; feuilles multifides, à lanières aiguës ; involucre semblable aux feuilles, entourant la fleur ; sépales ovales-lancéolés, à onglet plus court que le limbe ; anthères mutiques ; follicules soudés jusqu'au sommet et formant une capsule globuleuse, ballonnée, très lisse ; graines ridées en travers.

Champs et coteaux, dans tout le Midi, jusqu'à la Drôme, l'Aveyron et la Vendée. régionj méditerranéenne de l'Europe jusqu'à la Tauride ; Afrique septentrionnale.

 

 

 

Obione



Obione Halimione portulacoides (Obione)

Sous-artrisseau de 20-50 cm., tout blanc argenté, à tiges couchées-radicantes et à rameaux redressés ; feuilles opposées, obovales ou oblongues, atténuées en pétiole, entières, uninervées ; fleurs jaunâtres, en épis grêles formant au sommet des rameaux une petite panicule non feuillée ; calice fructifére subsessile, en triangle renrersé, offrant au sommet 3 lobes obtus égaux ou inegaux, muriqué ou lisse sur les faces ; graine rousse.

Littoral de la Méditerranée, de l'Oeéan, de la Manche ; Corse. Europe ; Asie occidentale ; Afrique et Amérique septentrionales.




Oeillet



Oeillet Dianthus scaber Chaix (Oeillet)

Plante vivace, pubérulente, gazonnante ; tiges de 15-30 cm., arrondies, simples, rudes ou brièvement hérissées dans toute leur longueur ; feuilles raides, linéaires en alène, canaliculées du milieu au sommet, à 3-5 nervures saillantes, les caulinaires dressées ; fleurs rouges, assez petites, 1-4 au sommet de la tige ; ecailles du calicule scarieuses, ovales-lancéolées, contractées en pointe étalée-dressée, atteignant à peu près le milieu du calice ; calice court, subcylindrique, strié dans toute sa longueur, à dents lancéolées-aiguës ; pétales non contigus, poilus, dentés, à limbe de moitié plus court que l'onglet ; capsule cylindrique.

Coteaux calcaires du Sud-Est ; Hautes-Alpes, Basses-Alpes, Alpes-Maritimes, Var, Bouches-du-Rhône, Vaucluse, Drôme.

 

Olivier



Olivier Olea europaea L.(Olivier)

Arbrisseau ou arbre de 2 à 10 mètres, à rameaux d'un blanc grisâtre, spinescents à l'état sauvage ; feuilles opposées, persistanles, oblonges ou ovales-lancéolées, entières, coriaces, glabres, d'un vert cendré en dessus, blanches-soyeuses en dessous, atténuées en court pétiole, à nervure médiane seule saillante ; fleurs blanchâtres, en petites grappes axillaires dressées ; calice en coupe, à 4 dents très courtes ; corolle presque en roue, à tube court, à 4 lobes étalés, oblongs, plans ; etamines saillantes ; stigmate conique ; drupe charnue, ellipsoïde ou arrondie, verte, à la fin noire, à noyau osseux renfermant 1-2 graines.

Cultivé en grand et sauvage çà et là dans les garrigues de la région méditerranéenne ; remonte jusque dans la Drôme et l'Ardèche ; Corse. Région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie, de l'Afrique jusqu'en Nubie.

 




Olivier de BohemeOlivier de Bohème Elaeagnus angustifolia L. (Olivier de Bohème)

Arbre ou arbrisseau de 2 à 12 mètres, inerme ou spinescent, à vieux rameaux brun foncé, les jeunes gris argenté ; feuilles courtement pétiolées, ovales-oblongues ou lancéolées, penninervées, d'un vert grisâtre en dessus, blanches-argentées et écailleuses en dessous ; fleurs argentées en dehors, jaunes en dedans, odorantes, pédicellées, hermaphrodites-polygames, solitaires ou 2-3 en petits faisceaux axillaires ; périanthe tubuleux en cloche à 4 lobes triangulaires aigus ; stigmate en massue ; fruit ovale, jaunâtre ou rougeâtre, à saveur douceâtre, comestible.

Bords des fossés et sables du littoral, en Provence, Languedoc, Roussillon, où il est cultivé et subspontané. Europe méditerranéenne ; Asie ; Egypte.

 

 

 

Oranger



Oranger Citrus aurantium (Oranger)

Loranger supporte mal les températures inférieures à - 5°. Il se rencontre dans toute la région méditerranéenne jusqu' à 500 m d'altitude.

 




Origan



Origan Origanum vulgare L. (Origan)

Plante vivace de 30-80 cm., poilue, souvent rougeâtre, aromatique ; tige dressée, rameuse ; feuilles pétiolées, ovales ou elliptiques, vaguement denticulées ou entières ; fleurs roses, subsessiles, en épis ovoïdes-subtétragones agglomérés au sommet des rameaux et formant une panicule ; bractées larges, ovales-lancéolées, d'un rouge violet, dépassant le calme ; celui-ci tubuleux en cloche, à 13 nervures, à gorge barbue, à 5 dents presque égales ; corolle bilabiée, à tube saillant, à lèvre supérieure dressée, plane, émarginée, l'inférieure étales, trilobée ; 4 étamines didynames, droites, divergentes dès la base ; anthères à loges divergentes ; carpelles ovoïdes, lisses.

Lieux secs incultes, dans toute la France et la Corse. Europe ; Asie extratropicale.

 

Orpin



Orpin Sedum stellatum L. (Orpin)

Plante annuelle de 3-l5 cm., glabre, à racine grêle ; tige étalée-ascendante ou dressée, simple ou rameuse ; feuilles verticillées, opposées ou éparses, planes, obovales, longues de 1 à 1 1/2 cm., dentées-anguleuses, atténuées en pétiole ; fleurs rosées, sessiles et unilatérales le long de 2-3 épis scorpioides et rapprochés en corymbe ; sépales linéaires-obtus ; pétales lanceolés-aigus, dépassant à peine le calice ; carpelles étalés en étoile, ovales-oblus, à style très court, munis vers le milieu du bord interne d'une saillie creusée en nacelle.

Rochers et lieux pierreux de la région méditerranéenne : Var et Alpes-Maritimes ; naturalisé dans la lanche près de Cherbourg, Corse. Espagne orientale et Portugal, Baléares, Italie, Dalmatie, Grèce, Crète, Iles Ioniennes.




Osyris



Osyris Osyris alba L. (Osyris)

Sous-arbrisseau de 40 cm. à 1 mètre, glabre et vert, très rameux, à rameaux dressés, effilés, grêles, anguleux ; feuilles persistantes, coriaces, linéaires-lancéolées, aiguës, uninervées ; fleurs dioïques, jaunâtres, odorantes, les mâles nombreuses, pédicellées, réunies en petits faisceaux latéraux formant d'étroites et longues panicules nues ou peu feuillées, les femelles solitaires et sessiles au sommet de ramuscules assez longs et feuillés ; périanthe à 3 lobes triangulaires, charnus, alternant avec les 3 lobes d'un disque épigyne ; 3 étamines ; 3 stigmates ; drupe peu charnue, grosse et globuleuse comme un pois, à la fin rouge.

Lieux secs et arides du Midi, jusque dans l'Ain, I'Aveyron. Ia Charente-Inférieure ; Corse. Région méditerranéenne.

 

Oursin bleu



Oursin bleu Echinops ritro L.(Oursin bleu)

Plante vivace de 2-4 dm., rameuse, quelquefois simple et monocéphale, blanche tomenteuse, non glanduleuse ; feuilles fermes, embrassantes, vertes et glabres ou aranéeuses en dessus, très blanches-tomenteuses en dessous, pennatifides ou pennatipartites à lobes fortement épineux ; poils basilaires de l'involucre égalant environ le quart de la longueur des folioles intérieures de ce dernier, celles-ci ciliées sur les bords, glabres du reste ; achaine à soies dépassant la cupule formée de poils soudés seulement à la base ; capitules épineux de 3 à 3 1/2 cm. de diamètre ; fleurs bleues.

Lieux incultes du Midi ; remonte dans les Hautes-Alpes, l'Isère, la Lozère, l'Aveyron, la Gironde. Toute la région méditerranéenne, de l'Espagne à la Turquie.

 

 

Oyat Oyat Ammophila arenaria L. (Oyat)

Chorologie méditerranéen Inflorescence épi d'épillets Sexualité hermaphrodite Pollinisation anémogame Fruit caryopse Dissémination barochore Couleur dominante des fleurs blanc Floraison 5-7 Type biologique Grhi Formation végétale hémicryptophytaie Caractérisation écologique dunes submaritimes vivaces thermophiles, méditerranéennes

 

 

 

 

Palmier



Palmier Chamaerops humilis L.(Palmier)

Chorologie méditerranéen Inflorescence spadice Sexualité hermaphrodite Fruit drupe Dissémination endozoochore Couleur dominante des fleurs jaune, vert Type biologique b-semp Formation végétale parvophanérophytaie Caractérisation écologique matorrals thermoméditerranéens, héliophiles, de l'intérieur

 




Panais porte épine



Panais porte épine Echinophora spinosa L. (Panais porte épine )

Plante vivace de 20-50 cm., glauque, glabrescente, à racine épaisse, profonde ; tige robuste, sillonnée, pleine, à nombreux rameaux étalés en corymbe ; feuilles raides, charnues, oblongues, bipennatiséquées, à lobes épineux, carénés en dessous, canaliculés en dessus ; fleurs blanches, rayonnantes, polygames, la centrale de l'ombellule sessile et seule fertile ; ombelles à 3-8 rayons courts, épais, anguleux, inégaux, pubescents ; involucre à 5-8 folioles linéaires-lancéolées, épineuses, carénées, presque aussi longues que l'ombelle ; calice à 5 dents en alène, raides, épineuses ; pétales obovales, émarginés, à pointe courbée ; styles dressés, allonges ; fruit renfermé dans le réceptacle, oblong, à bec court ; méricarpes à 5 côtes égales, déprimées, ondulées.

Sables du littoral de la Méditerrance, en France et en Corse. Europe méditerranéenne ; Bithynie ; Afrique septentrionale.

 

 Pancrace



Pancrace Pancratium maritimum L.(Pancrace)

Plante vivace de 30-60 cm., glabre, à bulbe ovale très feuilles larges de 8-20 mm., glauques, dépassant la tige robuste comprimée ; fleurs blanches, très grandes, odorantes, 3-15 en ombelle ; spathe grande, à valves bien plus courtes que le tube floral ; bractéoles linéaires ; périanthe long de 10-15 cm., à tube étroit, dilaté dans son quart supérieur, bien plus long que le limbe à divisions lancéolées-linéaires ; couronne grande, en entonnoir, soudée au périanthe dans son tiers inférieur et égalant les 2 tiers de ses divisions, à 12 dents triangulaires-aiguës placées 2 à 2 entre chaque étamine à filet libre court ; graines comprimées.

Sables maritimes de l'Océan et de la Méditerranée ; Corse. Toute la région méditerranéenne.

 

Panicaut Panicaut Eryngium maritimum L. (Panicaut)

Plante vivace de 30-60 cm., d'un glauque bleuâtre, très épineuse, à souche émettant des stolons souterrains ; tige dressée, rameuse ; feuilles coriaces, orbiculaires en rein, palmatilobées, à lobes étalés, anguleux, dentés-épineux, les caulinaires moyennes à gaîne non épineuse ; fleurs bleuâtres, en grosses têtes subglobuleuses, pédonculées ; involucre bleuâtre, à 4-6 folioles étalées, larges, ovales ou rhomboïdales, coriaces, incisées-épineuses ; paillettes extérieures à 3 épines divergentes ; calice fructifére à dents étalées en étoile ; fruit obovale, muni d'écailles acuminées.

Sables maritimes des côtes de la Manche, de l'Océan et de la Méditerranée ; Corée. Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 

Pâquerette



Pâquerette Bellis annua L.(Pâquerette)

Racine annuelle à fibres très grêles ; tiges de 3-10 cm rarement plus, grêles, droites ou couchées à la base, ascendantes, flexueuses, pubescentes, simples ou plus ordinairement rameuses et feuillées à leur partie inférieure, longuement nues au sommet ; feuilles minces et molles, pubescentes, dentées ou crénelées dans leur moitié supérieure, obovales-spatulées, rétrécies en pétiole ; involucre herbacé à folioles ovales-lancéolées ; achaines très petits, velus ; capitules petits, 15 mm. de diamètre environ, solitaires, terminaux ; ligules blanches, purpurines en dessous, oblongues-linéaires.

Terrains salés, lieux frais, pelouses ; des Alpes-Maritimes à l'Hérault ; Corse Espagne et littoral méditerranéen, Afrique septentrionale, Orient.




Paronyque



Paronyque Paronychia argentea Lam (Paronyque )

Plante vivace de 20-30 cm., à souche épaisse, à tiges couchées-étalées, pubescentes ; feuilles opposées, ovales-lancéolées, brièvement ciliées, presque glabres ; stipules ovales-acuminées, plus courtes que les feuilles ; fleurs en têtes latérales et terminales, grosses, écartées, très argentées ; bractées largement ovales, brièvement acuminées, scarieuses argentées, couvrant presque entièrement les feuilles florales ; sépales oblongs, très voûtés, largement scarieux aux bords, aristés ; 5 étamines.

Lieux sablonneux de la région méditerranéenne ; Roussillon, Languedoc, Provence ; Corse. Europe méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 

 biserrule



Paspale Paspalum dilatatum Poiret (Paspale )

Chorologie introduit (Amér.) Inflorescence épi d'épillets Sexualité hermaphrodite Pollinisation anémogame Fruit caryopse Dissémination barochore Couleur dominante des fleurs vert Floraison 7-10 Type biologique hsto Formation végétale hémicryptophytaie Caractérisation écologique cressonnières flottantes subtropicales

 

PasseragePasserage Cardaria draba L. (Passerage)

Plante vivace, pubescente-blanchçatre, à souche courte ; tiges de 30-40 cm., raides, à rameaux dressés, très feuillées ; feuilles oblongues, sinuées-dentées, les caulinaires embrassantes-auriculées ; fleurs blanches, assez grandes, nombreuses, en panicule corymbiforme ; pédicelles fructifères 2-4 fois plus longs que les silcules ; silicules en coeur, plus larges que longues, renflées, glabres, indéhiscentes, non échancrées, ni carénées ; style très saillant.

Champs, décombres, bords des chemins, çà et là dans presque toute la france. Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 

 

 

 

Passerine



Passerine Thymelaea hirsuta L.(Passerine)

Sous arbrisseau (30 - 100 cm), souche épaisse, contournée, nombreux rameaux. Feuilles petites, persistantes, nombreuses, sans pétiole, ovales, concaves, s'imbriquant le long des rameaux, velus blanchâtres, étalés ou pendants. Feuilles vert clair, légèrement glauque dessous, cotonneuses dessus. Fleurs ayant la forme d'un tube à quatre lobes, petites, réunies par deux à cinq à l'extrémité de courts rameaux, jaune verdâtre.

Pyr Or, Provence, Corse : sommet des falaises littorales.

 




Pavot



Pavot Glaucium flavum Crantz (Pavot)

Plante annuelle, glabre ou hérissée à la base ; tige de 30-60 cm., robuste, rameuse ; feuilles glauques, épaisses, lyrées-pennatifides, à lobes incisés-dentés, les supérieures embrassantes ; pédoncules glabres ; fleurs d'un jaune doré, très grandes ; capsule très longue, dépassant souvent 20 cm., arquée ou droite, non poilue, mais tuberculeuse-scabre.

Coteaux, sables, décombres, dans le Midi, l'Ouest et le Centre, jusqu'au Pas-deCalais ; très rare dans l'Est. Europe méridionale et centrale, jusqu'à la Suède ; Asie occidentale ; Afrique et Amérique septentrionales.

 Peigne de vénus



Peigne de vénus Scandix pecten-veneris (Peigne de vénus )

Plante annuelle de 10-40 cm., pubescente-hérissée ; tige raide, striée, à rameaux ordinairement étalés ; feuilles ovales dans leur pourtour, bi-tripennatiséquées, découpées en lobes linéaires, mucronulés, rudes aux bords ; ombelles simples ou à 2-3 rayons robustes, plus courts que le fruit ; involucelle à 5 folioles dressées ou étalées, larges, bi-trifides ou pennatiséquées, rarement entières ; styles dressés, 2 fois aussi longs que le stylopode ; fruit oblong-linéaire rude aux bords ; bec long de 4-6 cm., environ 4 fois plus long que les méricarpes, robuste, comprimé par le dos, à faces planes.

Champs cultivés, dans toute la France et en Corse. Europe ; Asie occidentale, Afrique septentrionale.

 

brachipodePerce Pierre Crithmum maritimum L. (Perce Pierre )

Plante vivace de 20-50 cm., un peu charnue, glabre, glaucescente, à souche rampante ; tige striée, dressée ou ascendante, flexueuses en zig-zag ; feuilles bi-tripennatiséquées, à segments linéaires-lancolés, aigus, étalés ; fleurs d'un blanc verdâtre, en ombelles brièvement pédonculées, à 10-20 rayons épais ; involucre et involucelle à folioles nombreuses, lancéolées, réfléchies ; calice à limbe nul ; pétales suborbiculaires, entiers, enroulés en dedans ; styles dressés, plus courts que le stylopode ; fruit ovoïde, spongieux, à bords contigus, à côtes égales, carénées, tranchantes, les marginales un peu plus larges, munies de nombreuses bandelettes.

Rochers et sables du littoral de la Manche, de l'Océan et de la Méditerranée. Europe littorale occidentale et méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septetrionale.

 

Pêt d'Ane



Pêt d'Ane Onopordum illyricum L.(Pêt d'Ane )

Plante bisannuelle de 5-15 dm., dressée, raide, robuste, ailée, très épineuse, rameuse au sommet, à rameaux florifères assez courts ; feuilles blanches tomenteuses sur les deux faces, quelquefois verdâtres, les radicales pétiolées-oblongues, pennatipartites à lobes incisés, épineux, les caulinaires décurrentes à fortes épines ; involucre globuleux, glabre ou un peu aranéeux à la base, à folioles ovales-lancéolées, brièvement atténuées en épine, les extérieures réfléchies ; aigrette roussâtre, environ deux fois plus longue que l'achaine ; fleurs purpurines, égales, à corolle glanduleuse ; capitules de 3-4 cm. de diamètre.

Lieux incultes de la région méditerranéenne du Var aux Pyrénées-Orientales, jusque dans la Drome, Corse. De l'Espagne à l'Asie Mineure et à la Syrie, Maroc.

 




Petit Iris Petit Iris Iris Lutescens Lam (Petit Iris )

Plante vivace de 10-30 cm., glabre, à rhizome de la grosseur du doigt ; feuilles en glaive, larges de 12-22 mm., presque toujours plus courtes que la tige simple et cylindrique ; fleurs 1-2, bleu violet ou jaunâtres, peu odorantes, à pédoncules plus courts ou aussi longs que l'ovaire ; spathe renflée, à valves scarieuses ; périanthe à tube 1-2 fois plus long que l'ovaire, à divisions toutes presque égales en longueur et en largeur, dépassant les stigmates bifides ; capsule ovoïde-trigone.

Lieux secs et arides de la région méditerranéenne ; Aude, Hérault, Gard, Bouches-du-Rhône, Var, Alpes-Maritimes. Europe méridionale ; Asie Mineure.

 

Petite Centaurée



Petite Centaurée Centaurium umbellatum Gilib (Petite Centaurée )

Plante annuelle à tiges (10-60cm) dressées et à feuilles ovales. Inflorescences en cymes ramifiées à fleurs roses et situées au sommet des rameaux, presque dans un même plan. Corolle à long tube et cinq lobes obtus.

Lieux incultes, haies, lisières des bois, surtout sur calcaire.

 

Pied d'Alouette  Pied d'Alouette Delphinium peregrinum (Pied d'Alouette )

Plante à feuilles découpées en lanières. Fleurs bleues à blanchâtres avec un sépale se prolongeant en éperon et à 4 pétales libres.

 

Pied de Coq



Pied de Coq Echinochloa crus-galli L. (Pied de Coq )

Plante annuelle (20-80cm), à feuilles pouvant atteindre 1cm de large, ondulée sur les bords. Epillets asez gros, groupés en longs épis denses et alternes le long de l'axe avec une touffe de poils à leur base. Glume inférieure en forme de coeur renversé, glume supérieure terminée par une arête.

Lieux humides, frais, bord des chemins. Cosmopolite.

 




Pied de PoulePied de Poule (Pied de Poule )

Chorologie européen central Inflorescence panicule d'épillets Sexualité hermaphrodite Pollinisation anémogame Fruit caryopse Dissémination épizoochore Couleur dominante des fleurs rose Floraison 6-10 Type biologique hces Formation végétale hémicryptophytaie Caractérisation écologique pelouses basophiles médioeuropéennes

 

 Pins



Pins Pinus pinea L.(Pins)

Arbre élevé, à cime plane très étalée, à écorce gerçurée-écailleuse ; feuilles géminées, longues de 8-15 cm., étalées, assez peu épaisses, vertes, à gaîne persistante ; chatons mâles oblongs, jeunâtres, longs de 1 cm. ; cônes très gros, ovoïdes-obtus ou subglobuleux, longs de 8-15 cm. sur 8-10 de large, d'un brun-rougeâtre luisant, subsessiles, réfléchis ou étalés horizontalement ; ecailles grandes, à écusson rhomboïdal, bombé-pyramidal, à 5-6 arêtes rayonnantes, muni au centre d'un ombilic obtus ; graines très grosses de 16-20 mm., mates, à enveloppe ligneuse, à aile très courte et très caduque.

Disséminé sur le litloral méditerranéen ; Alpes-Maritimes, Var, Bouches-du-Rhône, Gard ; Corse. Région méditerrantienne.

 

Pistachier Pistachier Pistacia terebinthus L. (Pistachier Pistacia terebinthus L.)

Arbrisseau de 2 à 5 mètres, à odeur résineuse très prononcée ; feuilles caduques, imparipennées, à 5-11 folioles grandes, ovales ou elliptiques-lancéolées, obtuses, mucronulées, un peu coriaces, luisantes en dessus, mates et pâles en dessous ; pétiole non ailé ; fleurs en grappes composées, latérales, naissant sur les jeunes rameaux de l'année précédente, en dessous des feuilles et presque aussi longues qu'elles ; pédicelles courts ; fruits assez petit, subglobuleux, apiculé, rouge, puis brun à la maturité.

Rochers et coteaux de tout le Midi, jusque dans la Savoie, l'Ain, la loire, la lozère, l'Aveyron, le Lot, la Dordogne et la Corrèze. Région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie, d'e l'Afrique.

 

Pivarella



Pivarella Teucrium marum L.(Pivarella)

Sous-arbrisseau de 20-10 cm., à rameaux dressés, blancs-tomenteux, très feuillés ; feuilles fasciculées aux noeuds, petites, brièvement pétiolées, ovales ou lancéolées, entières, enroulées aux bords, uninervées, vertes en dessus, blanches-tomenteuses en dessous, les florales plus courtes que les fleurs ; fleurs purpurines, petites, subsessiles, 2-4 par verticille, en grappes terminales courtes, denses, unilatérales ; calice très velu, tubuleux en cloche, un peu bossu à la base inférieure, à dents lancéolées-acuminées, égales, plus courtes que le tube ; corolle velue en dehors ; etamines et style peu saillants.

Coteaux arides de la région méditerranéenne ; Var, îles d'Hyères ; Corse. Espagne, Baléares, Sardaigne, Italie, Dalmatie.

 




Pivoine



Pivoine Paeonia mascula L. (Pivoine)

Plante vivace en touffe à tiges (30-60cm), glabres. Feuilles glabres, profondément découpées en 9-15 folioles pétiolulées, ovales et entières. Fleurs grandes, blanches, roses ou rouges à cinq sépales, 5-10 pétales, un grand nombre d'étamines, 2-5 carpelles pubescents. Fruit sec s'ouvrant en libérant des graines couleur rouge corail.

Clairière et groupements dégradés de la chênaie pubescente; Corse : sous bois et maquis de l'étage mésomédit. Toutes espèces protégées, récolte strictement interdite.

 

Plantain



Plantain Plantago subulata L.(Plantain)

Plante vivace de 5-20 cm., pubescente, densément gazonnante, à souche ligneuse émettant de longs rameaux épigés couverts dans toute leur longueur des restes des anciennes feuilles ; hampes assez robustes, raides, dépassant les feuilles ; feuilles glabres ou ciliées, raides, linéaires en alène, triquètres au sommet, planes, striées, d'un vert obscur ; epi cylindrique ou oblong, compact ; bractées ovales-lancéolées, carénées ; sépales à carène ciliée ; corolle verdâtre, à tube velu, à lobes acuminés ; capsule à 2 graines ovales, planes à la face interne.

Rochers et coteaux du littoral méditerranéen ; Pyrénées-Orientales, Bouches-du-Rhone Var, Alpes-Maritimes ; Corse. Espagne et Portugal, Italie, Sardaigne, Sicile ; Algérie.

 

Potentille Potentille Potentilla cinerea Chaix (Potentille )

Plante vivace de 5-20 cm., grisâtre ou blanchâtre, munie de poils étoilés ; tiges latérales, faibles, étalées, dépassant peu ou point les feuilles, à poils étalés ; feuilles digitées, à 5 folioles obovales ou oblongues en coin, grisâtres ou blanchâtres sur les 2 faces, dentées dans le haut, à dent terminale plus courte ; fleurs jaunes, assez grandes, en corymbes lâches pauciflores ; calicule plus petit que le calice ; pétales émarginés, 1 fois plus longs que le calice ; carpelles glabres, rugueux. Plante polymorphe.

Lieux secs et arides des montagnes du Dauphiné, de la Provence, du Languedoc, jusqu'à l'Aveyron. Europe, d'Espagne en Suède et au Caucase.

 

Posidonie



Posidonie Posidonia oceanica L.(Posidonie)

Plante sous-marine vivace, glabre, à souche grosse, radicante, écailleuse, hérissée de fibres roussâtres, débris des anciennes feuilles ; feuilles alternes-distiques, d'un vert foncé, engageantes, linéaires-rubanées, très obtuses, larges de 6-10 mm., entières, à 10-13 nervures ; fleurs verdâtres, hermaphrodites ou polygames, disposées par 2-4 sur de courts spadices groupés en cyme dichotome sur un pédoncule radical aplati et long de 15-25 cm., et protégés par une spaths foliacée à deux valves ; périanthe nul ; 3 étamines, à anthères sessiles et à 2 loges séparées par un large connectif longuement aristé ; stigmate sessile, étoilé-lacinié ; fruit charnu, de la forme et de la grosseur d'une olive, lisse, apiculé, à 1 graine.

Eaux marines de la Méditerranée, en France et en Corse. Méditerranée et Atlantique.

 




Prunier



Prunier Prunus mahaleb L. (Prunier )

Arbrisseau de 1-4 mètres, à rameaux nombreux, étalés, à bois odorant ; feuiltes petites, ovales en coeur, à peine acuminées, finement dentées, à dents obtuses, arquées et calleuses-glanduleuses, d'un vert clair, fermes, glabres et luisantes ; fleurs blanches, se développant avec les feuilles, 4-8 en petits corymbes dressés, un peu feuillés à la base ; pédicelles la plupart caducs après la floraison, calice à lobes non ciliés ; drupe subglobuleuse, du volume d'un pois, à la fin noire, à saveur amère et acerbe.

Bois, coteaux et rochers calcaires, dans une grande partie de la France ; rare dans l'Ouest et le Nord.Europe centrale et méridionale- Asie occidentale- Maroc.

 

 Psoralée



Psoralée Psoralea butiminosa L.(Psoralée)

Plante vivace de 50 cm. à 1 mètre, herbacée pubescente-glauduleuse, dressée, à forte odeur ee bitume ; feuilles trifoliolées, à folioles elliptiques ou lancéolées, entières, ponctuées-glanduleuses ; stipules libres, linéaires acuminées ; fleurs bleuâtres, labels en têtes subglobuleuses, involucrées, serrées, sur des pédoncules axillaires 2-4 fois plus longs que la feuille ; calice velu, en cloche, à 5 dents inégales, lancéolées-linéaires, égalant le tube ; etendard oblong, dépassant les ailes et la carène obtuse ; etamines diadelphes ; stigmate en tête ; gousse incluse, ovale-comprimée, à bec ensiforme 2 fois plus long qu'elle, non stipitée, velue, indéhiscente, à une seule graine.

Lieux secs et arides de tout le Midi et le Sud-Ouest remonte jusque dans les Hautes Alpes, I'lsère, la Lozère, l'Aveyron, le Lot, la Corrèze ; Corse. Europe mérirlionale ; Asie occidentale ; Attique septentrionale.

 

PulicairePulicaire Pulicaria odora L. (Pulicaire)

Plante vivace à tige de 3-6 dm. dressée, simple ou rameuse au sommet, velue ; feuilles pubescentes, laigneuses en dessous, entières ou obscurément denticulées, les radicales grandes, elliptiques-oblongues, pétiolées, les caulinaires oblongues-lancéolées, sessiles, demi-embrassantes, cordées à la base, dépourvues d'oreilles saillantes ; involucre à folioles hispides, les intérieures scarieuses, linéaires, très étroites, longuement acuminées ; achaines velus, aigrette rousse ; capitules en corymbe portes par des pédoncules épaissis au sommet ; fleurs jaunes à ligules, dépassant longuement l'involucre.

Lieux frais de la région méditerranéenne ; Alpes-Maritimes, Var, bouches-du-Rhône, Pyrénées-Orientales ; Corse. Espagne, Portugal, Italie, Afrique septentrionale.

 

Queue de Lièvre



Queue de Lièvre Lagurus ovatus L.(Queue de Lièvre)

Chorologie méditerranéen-atlantique Inflorescence racème capituliforme Sexualité hermaphrodite Pollinisation anémogame Fruit caryopse Dissémination anémochore Couleur dominante des fleurs blanc Floraison 4-7 Type biologique test Formation végétale thérophytaie Caractérisation écologique friches annuelles, subnitrophiles, submaritimes, thermoatlantiques

 




Raiponce



Raiponce Phyteuma villarsii R (Raiponce)

Chorologie orophyte alpien mérid. Inflorescence capitule simple Sexualité hermaphrodite Pollinisation entomogame Fruit capsule Dissémination barochore Couleur dominante des fleurs bleu Floraison 7-8 Type biologique grhi Formation végétale hémicryptophytaie Caractérisation écologique parois européennes, basophiles, orophiles, ligures

 

 Raisin d'Amérique



Raisin d'Amérique Phytolacca americana L.(Raisin d'Amérique)

Plante vivace de 1 à 2 mètres,glabre, à tige dressée, épaisse, striée, souvent rougeâtre, à rameaux dichotomes ; feuilles alternes, grandes, ovales-lancéolées aiguës, entières, atténuées en court pétiole, penninervées, sans stipules ; fleurs blanchâtres ou rosées, en grappes multiflores dressées, pédonculées, opposées aux feuilles ; pédicelles étalés, plus longs que la fleur et la bractée inférieure ; périanthe persistant, à 5 pétales ovales, à la fin réfléchis ; 10 étamines, inserées sur un disque charnu ; 10 styles courts ; ovaire libre, formé de 10 carpelles verticillés ; baie noire, globuleuse-déprimée, à 10 côtes et carpelles.

Naturalisé dans le Midi et en Corse et subspontané çà et là dans les lieux frais. Originaire de l'Amérique du Nord, d'où il s'est répandu dans presque tout le globe.

 

Raisin de mer Raisin de mer Ephedra distachya L. (Raisin de mer)

Sous arbrisseau (20-100 cm), rameaux vert glauque, pourvus d'articles plus longs (2-4 cm). Cône femelle avec deux fleurs. Fruit rouge.

Dunes littorales de la Médit. et de la côte atlant. jusqu'en Bretagne.

 

Rapistre



Rapistre Rapistrum rugosum L.(Rapistre)

Plante annuelle, velue, à racine pivotante ; tige de 30-60 cm., à rameaux nombreux, divariqués ; feuilles inférieures pétiolées et lyrées, les supérieures sessiles, lancéolées, dentées ; fleurs d'un jaune pâle ; sépales dressés, les latéraux bossus à la base ; grappes fructifères allongées, effilées, lâches, à pédicelles dressés-appliqués, épais, égalant l'article inférieur de la silicule ; silicule coriace, à 2 articles indéhiscents, le supérieur plus gros, subglobuleux, rugeux, à 1 graine dressée, l'inférieure ovale non comprimé, stérile ou à 1 graine pendante, ovoïde ; style conique, en alène.

Champs, décombre, dans presque toute la France, surtout dans le Midi. Europe centrale et méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 




Redoul



Redoul Coriara myrtifolia L. (Redoul)

Arbrisseau de 2-3 mètres, glabre, à rameaux tétragones, grisâtres ; feuilles opposées ou verticillées, ovales- lancéolées, entières, à 3 nervures, presque sessiles ; fleurs régulières, polygames, verdâtres, petites, en grappes dressées, axillaires et terminales ; calice accrescent, devenant charnu, ainsi que la corolle, à 5 sépales ovales ; 5 pétales alternes avec les sépales, plus courts qu'eux ; 10 étamines ; 5 styles, longs, filiformes, saillants, rougeâtres ; fruit bacciforme, à la fin noir et luisant, à 5 carpelles étalés en étoile, indéhiscents et à 1 seule graine.

Coteaux et bois secs, dans toute la région méditerranéenne et le Sud-Ouest, jusqu'à la Gironde, le Lot et l'Aveyron. Italie ; Espagne et Portugal ; Maroc et Algérie.

 

Renoncule



Renoncule Ranunculus monspeliacus L.(Renoncule)

Souche vivace, courte, à fibres fasciculées, charnues, mêlées à des stolons filiformes ; tige de 10-40 cm., dressée, simple ou rameuse, velue-soyeuse ; feuilles soyeuses-blanchâtres, la plupart radicales, tripartites ou triséquées, à segments oblongs en coin, incisés-dentés ; fleurs jaunes, grandes, peu nombreuses ; sépales réfléchis, velus-soyeux ; réceptacle glabre ; carpelles en tête ovale ou oblongue, comprimés, carénés, à bec courbé et presque aussi long que le carpelle.

Lieux secs incultes, dans tout le Midi, jusqu'à l'Aveyron, la lozère, la Saône-et Loire et les hautes-Alpes. Piémont et Sicile.

 

Rhagadiole  Rhagadiole Rhagadiolus stellatus L. (Rhagadiole )

Plante annuelle de 15-40 cm. ordinairement diffuse et glabre à rameaux divergents, peu feuillée, nue supérieurement ; capitules pédonculés ; achaines extérieurs arqués, étalés en étoile, glabres ou un peu hispides au sommet ; achaines intérieurs glabres avec les feuilles inférieures oblongues-lancéolées, dentées ou lycées ou bien achaines intérieurs hispides avec les feuilles inférieures oblongues-lanceolees, dentées ou lyrées à lobe terminal très grand, orbiculaire entier ou anguleux ; fleurs assez petites jaunes. Espèce polymorphe.

Champs, bords des haies de la région méditerranéenne et plus au Nord dans ; Drôme, Ardéche, Hautes-Alpes, Ariege, Hautes-Pyrénées, Lot-et-Garonne, Tarn, Landes, Charente-lnférieure ; Corse. Bassin méditerranéen en Europe et en Afrique.

 

Ricin



Ricin Ricinus communis(Ricin)

Chorologie subtropical Inflorescence cyathe Sexualité monoïque Pollinisation entomogame Fruit capsule Dissémination dyszoochore Type biologique b-cad Formation végétale parvophanérophytaie Caractérisation écologique matorrals méditerranéens

 




Rince Bouteille



Rince Bouteille Callistemon (Rince Bouteille)

Dans la famille des eucalyptus, le Callistemon, aussi originaire d'Australie, est un arbuste pouvant atteindre 4 m de haut, à feuilles coriaces, entières, persistantes, à fleurs en gros épis d'étamines rouge foncé.

Cet arbuste porte encore le nom de Rince -bouteille du fait de l'allure particulière de ses inflorescences.

 

Romarin



Romarin Rosmarinus officinalis L.(Romarin)

Arbrisseau de 50 cm. à 1 mètre et plus, toujours vert, très aromatique, très rameux, très feuillé ; feuilles persistantes, coriaces, sessiles, linéaires, entières, enroulées par les bords, vertes et chagrinées en dessus, blanches-tomenteuses en dessous ; fleurs d'un bleu pâle ou blanchâtre, subsessiles, rapprochées en petites grappes axillaires et terminales ; calice en cloche, bilabié, pulvérulent, nu à la gorge, à lèvre supérieure ovale entière, I'inférieure à 2 lobes lancéolés ; corolle bilabiée, à tube saillant, à lèvre supérieure en casque, bifide, I'inférieure à 3 lobes, le moyen très large et concave ; 2 étamines, à filets saillants, insérés à la gorge de la corolle, munis vers la base d'une petite dent ; anthères linéaires, à 1 loge ; carpelles obovales, lisses.

Lieux secs et arides du Midis surtout au voisinage du littoral ; Corse. Tout le bassin méditerranéen, où il fleurit toute l'année. Souvent cultivé et subsnontané.

 

Roquette Roquette Cakile maritima Scop (Roquette )

Plante annuelle, glabre, verte, à longue racine pivotante ; tige de 10-30 cm., flexueuse, rameuse dès la base, à rameaux ascendants ; feuilles charnues, sinuées-dentées ou pennatifides, à lobes inégaux, obtus, entiers ou dentés ; fleurs lilacées ou blanches, assez grandes ; sépales dressés, les latéraux bossus à la base ; grappe fructifère longue à pédicelles épais, courts, égalant l'article inférieur de la silique ; silique 4 fois plus longue que large, coriace, à 2 articles indéhiscents, le supérieur tétragone-comprimé, caduc, à graines dressée, l'inférieur en cône renversé, à 2 cornes au sommet, persistant, à une graine pendante, oblongue ; style nul.

Sables du littoral de la Manche, de l'Océan, de la méditerranée. Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale ; Australie

 

Roseau



Roseau Phragmites australis(Roseau)

Chorologie cosmopolite Inflorescence panicule d'épillets Sexualité hermaphrodite Pollinisation anémogame Fruit caryopse Dissémination anémochore Couleur dominante des fleurs bleu Floraison 8-9 Type biologique Grhi Formation végétale hémicryptophytaie Caractérisation écologique roselières et grandes cariçaies eurasiatiques

 




Rose Trémière



Rose Trémière Alcea L (Rose Trémière)

Chorologie introduit Inflorescence racème de cymes unipares scorpioïdes Sexualité hermaphrodite Pollinisation entomogame Fruit capsule Dissémination barochore Couleur dominante des fleurs rose Type biologique Hbis(Heri) Formation végétale hémicryptophytaie Caractérisation écologique friches vivaces mésoxérophiles, subméditerranéennes

 

RouvetRouvet Osyris alba L. (Rouvet)

Sous-arbrisseau de 40 cm. à 1 mètre, glabre et vert, très rameux, à rameaux dressés, effilés, grêles, anguleux ; feuilles persistantes, coriaces, linéaires-lancéolées, aiguës, uninervées ; fleurs dioïques, jaunâtres, odorantes, les mâles nombreuses, pédicellées, réunies en petits faisceaux latéraux formant d'étroites et longues panicules nues ou peu feuillées, les femelles solitaires et sessiles au sommet de ramuscules assez longs et feuillés ; périanthe à 3 lobes triangulaires, charnus, alternant avec les 3 lobes d'un disque épigyne ; 3 étamines ; 3 stigmates ; drupe peu charnue, grosse et globuleuse comme un pois, à la fin rouge.

Lieux secs et arides du Midi, jusque dans l'Ain, I'Aveyron. Ia Charente-Inférieure ; Corse. Région méditerranéenne.

 

Rue



Rue Ruta chalepensis L. (Rue)

Voisin du précédent. Plante de 30-80 cm, verte, glabre, non glanduleuse dans le haut ; feuilles plus larges, à folioles ovales-oblongues, les inférieures en forme de stipules et pétiolulées ; fleurs jaunes, grandes ; bractées grandes, ovales ou lancéolées, souvent en cœur à la base, beaucoup plus larges que le rameau ou le pédoncule qui les porte ; pétales plus larges, à franges moins fines, égalant seulement la moitié de la largeur du limbe ; grappe fructifère plus corymbiforme et moins lâche.

Lieux stériles du midi : Alpes-Maritimes, Var, Bouches-du-Rhône ; Aude, Pyrénées-Orientales ; Basses-Pyrénées, Gironde, Dordogne ; Corse. Europe méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 




Sabline



Sabline Arenaria provincialis Chat et Hall (Sabline)

Plante bisannuelle, glabre ; tiges de 10-20 cm., nombreuses, grêles, diffuses, ascendantes ; feuilles inférieures linéaires-spatulées, obtuses, les caulinaires linéaires-lancéolées, aiguës, ciliées à la base, à 3 nervures ; fleurs blanches, en panicule corymbiforme ; pédicelles capillaires, bien plus longs que le calice ; 5 sépales, lancéolés-aigus, à 3-5 nervures ; 5 pétales denticulés, égalant les sépales ; 2 styles ; capsule obovale, lisses, d'un tiers plus corute que le calice, à 2 valves bidentées ; 1-3 graines ovales, chagrinées.

Collines rocailleuses de la Provence, aux environs de Marseille et de Toulon. Plante spéciale à la France méridionale.

 

Safran



Safran Crocus corsicus Van ex Maw (Safran)

Plante vivace de 10-20 cm., glabre, à bulbe moyen ovoïde ; tunique à fibres fines parallèles serrées ; feuilles naissant avec les fleurs, 3-6, étalées ou arquées, linéaires-étroites, subaiguës, lisses ; fleurs 1-2, violet lilas avec 3 veines plus foncées sur les divisions extérieures, assez grandes, sortant d'une spathe univalve ; périanthe à tube saillant, à gorge violacée et glabre ; anthères orangées, beaucoup plus longues que leur filet ; stigmates rouge écarlate, frangés au sommet ; graines brun pâle.

Pâturages des hautes montagnes de la Corse et de la Sardaigne. Espéce spéciale à ces îles.

 

Sain BoisSain Bois Daphne gnidium L. (Sain Bois )

Arbrisseau de 60 cm. à 1-2 mètres, à tiges dressées, à rameaux effilés, cylindriques, lisses, bruns, pubérulents au sommet, feuillés dans toute leur longueur ; feuilles glabres, subcoriaces, persistantes pendant un an, longues de 3-4 cm. sur 3-7 mm., lancéolées-linéaires, uninervées ; fleurs blanches, odorantes, la plupart caduques, pédicellées, disposées en panicule terminale, à pédoncules et pédicelles blancs-tomenteux ; périanthe blanc-soyeux, à lobes ouales un peu plus courts que le tube ; baie nue, ovoïde, rouge.

Lieux arides et sablonneux du Midi et du Sud-Ouest ; Provence, Languedoc, Roussillon Gironde, Charente-lnférieure, Vendée ; Corse. Région méditerranéenne. = Mars-octobre.

 

Sainfoin



Sainfoin Hedysarum spinosissimum L. (Sainfoin)

Plante annuelle de 5-40 cm., velue-blanchâtre, couchée ou ascendante, à racine grêle ; feuilles petites à 5-8 paires de folioles ovales ou linéaires, tronquées ou échancrées, mucronées, pubescentes en dessous ; stipules libres, lancéolées-acuminées ; fleurs roses, assez grandes (8-12 mm.), 3-8 rapprochées en grappes très courtes, ombelliformes, sur des pédoncules plus longs que la feuille ; pédicelles plus courts que le tube du calice ; calice à gorge coupée transversalement, à dents plus longues que le tube ; etendard plus long que les ailes et dépassant un peu la carène ; gousses à 2-4 articles arrondis, hérissées d'aiguillons crochus, velus, à bords non ailés ; graines luisantes.

Garrigues et lieux arides du Midi ; Provence, Languedoc, Roussillon ; Corse. Région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie, de l'Afrique.

 




Saladelle



Saladelle Limonium articulatum Loisel (Saladelle )

Plante vivace (5-15cm) appelée aussi lavande de mer, gazonnante à rameaux divisés en articles renflés en fuseau. feuilles linéaires spatulées. Inflorescence ramifiée très près de la base de la plante.

Corse : rochers maritimes. Endémique de Corse et Sardaigne.

 

Salicorne



Salicorne (Salicorne Arthrocnemum macrostachyum Moric)

Sous-arbrisseau de 30 cm. à 1 mètre, glauque puis d'un vert jaunâtre, à tiges ligneuses, dressées ou décombantes, formant des buissons irréguliers ; articles généralement aussi larges que longs ; epis larges de 4-7 mm., longs, obtus, naissant sur les ramcaux basilaires des vieilles tiges primaires ; glomérules à fleurs à peine connées dans une cavité superficielle, saillantes et débordant les bractées, laissant dans l'axe une logette simple ; périanthe en pyramide obtuse ; graine tuberculeuse.

Littoral de la Méditerranée ; Corse. Région méditerranéenne.

 

Salsepareille Salsepareille Smilax aspera L. (Salsepareille )

Sous-arbrisseau égalant ou dépassant 1 mètre, glabre, très rameux, à tiges grêles, anguleuses, flexueuses, grimpantes, garnies d'épines éparses ; feuilles alternes, ovales en c#ur ou hantées, acuminées, à 5-7 nervures, persistantes, coriaces, luisantes, parfois tachées de blanc, bordées de quelques épines, à pétiole muni de 2 vrilles simples accrochantes ; fleurs jaune-verdâtre, petites, dioïques, en ombelles sessiles disposées en grappes flexueuses, axillaires et terminales ; périanthe caduc, à 6 divisions lancéolées étalées ; 6 étamines libres, insérées à la base du périanthe ; style nul, 3 stigmates recourbés ; baie petite, globuleuse, rouge, à 3 loges et à 1-3 graines globuleuses.

Haies et bois, dans tout le Midi, jusque dans la Drome, I'Ardéche, la Charente-lnférieure. Toute la région méditerranéenne, jusqu'à l'Inde.

 

Salsifis



Salsifis Tragopogon porrifolius L. (Salsifis)

Plante bisannuelle à racine fusiforme, pivotante ; tige de 5-10 dm., dressée, simple ou rameuse, glabre ; feuilles assez largement linéaires, demi-embrassantes ; pédoncules renplés en massue au sommet ; achaines fusiformes, presque subitement renflés en bec, égalant au moins la longueur de l'achaine ; achaines extérieurs fortement scabres-denticulés, ceux du centre lisses ; fleurs ordinairement d'un violet rougeâtre égalant environ les folioles de l'involucre ou un peu plus courtes.

Prairies peu éloignées de la mer ; Ouest de la France, de la Gironde au Morbihan ; souvent cultivé et subspontané. Espagne, Italie, Dalmatie, Gréce, Russie méridionale, Afrique septentrionale.

 




Santoline



Santoline Santolina chamaecyparissus L. (Santoline)

Sous-arbrisseau à tiges ligneuses de 2-5 dm. très rameuses, à rameaux dressés, raides, pubescents ; feuilles blanchâtres, pubescentes, sessiles, linéaires, pennatifides, garnies de la base au sommet de lobes étalés, courts, ne dépassant pas 2 mm. de longueur, subcylindriques ou obovales, disposés sur 4 rangs ; involucre glabre ou glabrescent à folioles un peu scarieuses au sommet ; réceptacle à écailles concaves, linéaires-oblongues ; capitules solitaires, terminaux, globuleux, larges de 8-10 mm. de diamètre. Espèce polymorphe.

Coteaux arides de la région méditerranéenne, des Alpes-Maritirnes aux Pyrénées-Orientales, Corse. Espagne, Italie, Dalmatie, Afrique septentrionale.

 

Sapin



Sapin Abies alba Mill (Sapin)



Arbre à aiguilles isolées (différence avec les Pins), présentant deux lignes blanches à leur face inférieure et des cônes dressés (différence avec l'Epicéa).

Belle forêt souvent mélangé au Hêtre ou au Pin laricio, toujours situé à l'ubac en région méditerranéene.

 




Saponaire



Saponaire Saponaria ocymoides L. (Saponaire)

Plante vivace, velue, glanduleuse au sommet ; tiges de 20-40 cm., couchées-étalées, diffuses ; feuilles petites, elliptiques ou oblongues, ciliées, à 1 nervure ; fleurs d'un rose vif, inodores, courtement pétiolées, en grappes dichotomes corymbiformes ; calice cylindrique, ombiliqué, velu-glanduleux, à 15-20 nervures, à dents longues et obtuses ; pétales inégalement distants, obovales, presque entiers, à gorge munie de cornes obtuses ; capsule ovoïde, 4 fois plus longue que le carpophore glabre.

Coteaux pierreux et rochers calcaires, dans le Midi, le Centre et l'Est, jusqu'à la Haute-Saône, la Côte d'Or et le Puy-de-Dôme ; Corse. Espagne et Portugal ; Sardaigne et Italie ; Suisse, Bavière, Tyrol, Carinthie.

 

Sarriette



Sarriette Satureja montana L. (Sarriette)

Sous-arbrisseau de 15-40 cm., vert, à tiges ascendantes ou dressées, à rameaux raides, dressés, pubérulents, très feuillée ; feuilles coriaces, lancéolées-linéaires, très aiguës, atténuées en coin à la base, luisantes et glabres sur les faces, ciliolées aux bords, dépassant les entrenoeuds ; fleurs roses ou blanches, en petits corymbes pédonculés rapprochés en longues grappes terminales unilatérates ; calice tubuleux, à dents un peu inégales, égalant à peine le tube ; corolle très saillante, à tube long de 6- 7 mm.

Rochers et coteaux arides du Midi, jusque dans les Hautes-Alpes, l'Ain, la Lozère, la Gironde. Europe méridionale, jusqu'au Caucase ; Algérie.

 

SaugeSauge Salvia verbenaca L. (Sauge)

Plante vivace de 10-50 cm., velue, odorante ; Tige simple ou rameuse, velue jusqu'à la base, feuillée ; feuilles oblongues, larges de 2-3 cm., crénelées ou incisées-lobées, les supérieures sessiles ; fleurs assez petites, d'un bleu violet, en verticilles écartés formant une longue grappe atténuée au sommet ; calice fructifère à lèvres ouvertes, hérissé de poils étalés ; corolle de 10-16 mm., au moins 1 fois plus longue que le calice, à lèvres assez écartées, inégales, la supérieure concave un peu arquée au sommet ; style peu ou point saillant.

Chemins, talus, coteaux secs, dans le Midi, I'Ouest et le Centre ; Corse. Tout le bassin méditerranéen.

 

Scabieuse



Scabieuse Scabiosa stellata L. (Scabieuse)

Plante annuelle de 10-40 cm., hispide, à rameaux dichotomes ; feuilles radicales-dentées ou incisées, les caulinaires pennatiséquées ; fleurs bleuâtres, rayonnantes, à 5 lobes inégaux ; têtes florifères hémisphériques, les fructiféres globuleuses, grandes (2-3 cm.) ; involucre à folioles entières ou incisées, dépassant les fleurs ; calicule arrondi, très velu et non sillonné dans le bas, creusé de 8 fossettes au sommet, à couronne jaunâtre, plus longue que le tube, à bord large de 7-9 mm. ; arêtes calicinales lancéolées à la base, dépassant un peu la couronne.

Lieux incultes du Midi ; Provence, Languedoc, Roussillon. Espagne et Portugal, Baléares, Sardaigne, Italie, Dalmatie ; Afrique septentrionale.

 




Scille



Scille Urginea maritima L. (Scille )

Plante vivace de 1 mètre et plus, glabre, à bulbe très gros, ovale, rougeâtre ou blanchâtre ; feuilles naissant avant les fleurs, largement et longuement lancéolées, entières, dressées, plus courtes que la tige très robuste ; fleurs blanchâtres, très nombreuses, en longue grappe serrée et spiralée ; pédicelles 1 fois plus longs que la fleur, 2-3 fois plus longs que la bractée lancéolée-linéaire ; périanthe à divisions elliptiques-lancéolées, à nervure verte ; anthères verdâtres, un peu plus courtes que le périanthe ; capsule grande, obovale-trigone, bosselée.

Lieux sablonneux ou rocailleux du littoral méditerranéen ; Var, Alpes-Maritimes ; Corse. Région méditerranéenne ; Canaries, Cap.

 

Sclarée



Sclarée Salvia sclarea L. (Sclarée )

Plante vivace de 40-80 cm., robuste, très velue, très aromatique ; feuilles pétiolées, largement ovales en coeur, érodées-crénelées, très rugueuses, pubescentes-grisâtres ; fleurs blanches lavées de bleu, grandes, en verticilles rapprochés en panicule contractée visqueuse ; bractées membraneuses, lilacées, très larges, ciliées, dépassant les calices ; calice pubescent, à 13 nervures, à dents épineuses ; les 2 latérales de la lèvre supérieure écartées de la médiane très petite ; corolle de 18-25 mm., 3 fois aussi longue que le calice, à lèvre supérieure en faux.

Chemins, coteaux arides, dans une grande partie de la France ; Corse. Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 

ScolymeScolyme Scolymus hispanicus L. (Scolyme )

Plante bisannuelle ou vivace à tige de 2-8 dm. dressée, ordinairement pubescente, relevée d'ailes interrompues, épineuses, non cartilagineuses, rameuse ; feuilles sinuées-pennatifides, épineuses, dépourvues de bord cartilagineux, à nervures blanches, les caulinaires décurrentes ; capitules à l'aisselle des feuilles en grappe rameuse, enveloppés par 3 bractées dentées-épineuses (non régulièrement pectinées) ; involucre à folioles toutes lancéolees-linéaires acuminées ; achaines surmontés ordinairement de 2 soies fragiles, quelquefois 4 ; fleurs jaunes.

Bords des chemins, lieux incultes ; région méditerranéenne jusqu'à la Drôme et l'Ardèche ; ouest de la Charente-lnférieure au Morbihan ; naturalisé en Loir-et-Cher. Tout le littoral méditerranéen, Madère, Canaries.

 

Scorzonère



Scorzonère Scorzonera hirsuta L. (Scorzonère)

Plante vivace à racine épaisse ; tiges de 2-4 dm., arquées ascendantes grêles, ordinairement simples, glabres ou velues à la base, louguement nues au sommet ; feuilles poilues, linéaires, très étroites, rapprochées, les inférieures trinervées, les supérieures presque filiformes ; capitule solitaire, terminal ; involucre à folioles lancéolées, acuminées, scarieuses sur les bords ; achaines fortement velus-soyeux bien plus courts que l'aigrette rousse, celle-ci à soies très inégales ; fleurs jaunes.

Lieux secs, pierreux, garrigues ; Deux-Sévres, Charente-lnféricure, Aveyron, Ain, Drôme, Ardèche, Isère Hautes-Alpes, Basses-Alpes, Bouches-du-Rhône, Var Alpes-Maritimes, Gard, Hérault, Aude. Espagne, Italie.




Seneçon



Seneçon Senecio bicolor Willd (Seneçon)

Chorologie méditerranéen occidental Inflorescence corymbe de capitules Sexualité hermaphrodite Pollinisation entomogame, autogame Fruit akène Dissémination anémochore Couleur dominante des fleurs jaune Floraison 6-7 Type biologique Csuf Formation végétale hémicryptophytaie Caractérisation écologique pelouses aérohalines submaritimes méditerranéennes

 

Séné des provençaux



Séné des provençaux Globularia alypum L. (Séné des provençaux)

Sous-arbrisseau de 30-60 cm., très rameux en buisson, ordinairement dressé ; feuilles toutes éparses sur les rameaux, coriaces, persistantes, oblongues ou obovales, atténuées en court pétiole, entières ou bi-tridentées, mucronées, uninervées ; fleurs d'un beau bleu, odorantes, en têtes subsessiles, terminales et latérales, larges de I5-20 mm. ; folioles de l'involucre ovales ciliées au bord ; réceptacle et paillettes hérissés calice longuement barbu, à divisions profondes presque égales ; corolle à lèvre supérieure presque nulle, I'inférieure à 3 lobes ovales-aigus.

Lieux secs et arides du Midi ; Roussillon, Languedoc, Provence ; Corse. Toute la région méditerranéenne.

 




SerapiasSerapias Serapias cordigera (Serapias)

Plante élancée 10à 40cm) Feuilles allongées. Larges bractées roses. Grappe allongée (2 à 8 fleurs). Labelle velu marron pourpre avec deux callosité divergentes vers la base. De mars à mai.

Lieux secs et arides, garrigue et maquis. Provence et Corse.

 




SerpoletSerpolet Thymus serpyllum (Serpolet)

Plante vivace de 5-30 cm., verte, glabrescente ou peu velue, aromatique ; souche peu épaisse, émettant de longues tiges couchées-radicantes, formant un gazon assez serré ; rameaux assez allongés, brièvement pubescents tout autour ; feuilles petites, obovales en coin ou linéaires-oblongues (4-6 mm. de long), atténuées et longuement ciliées à la base, glabres sur les faces, à nervures saillantes ; inflorescence en têtes globuleuses ou ovoïdes ; calice poilu tout autour ou glabre en dessus. Espèce polymorphe.

Lieux secs et arides, surtout calcaires, dans presque toute la France. Europe ; Afrique septentrionale ; Asie occidentale et centrale.

 

Sisymbre



Sisymbre Sisymbrium polyceratium L. (Sisymbre)

Plante annuelle ou bisannuelle, presque glabre, fétide ; tige de 20-40 cm., simple ou à rameaux étalés-dressés, très feuillée ; feuilles pétiolées, les inférieures roncinées, les supérieures hastées ; fleurs d' un jaune pâle, géminées ou ternées, rarement solitaires à l'aisselle de presque toutes les feuilles ; stigmate en tête obtuse ; grappe fructifère très feuillée, à pédicelles très courts et épais ; siliques arquées en dehors, arrondies, bosselées, dures, glabres ou poilues ; valves à 3 nervures ; graines ovoïdes, sur 1 rang.

Décombre et pied des murs, dans le Midi et le Sud-Ouest, jusque dans la Gironde ; le lot et l'Aveyron ; Corse. Europe méridionale ; Asie Mineure.

 

SouciSouci Calendula arvensis L. (Souci)

Plante annuelle de 1-3 dm., dressée, ascendante ou diffuse, à rameaux étalés, pubescente ; feuilles caulinaires oblongues-lancéolées, lâchement dentées ou entières, mucronées, sessiles et demi-embrassantes ; involucre à folioles presque égales, oblongues-lancéolées, acuminées, à bords étroitement scarieux ; achaines extérieurs arqués, épineux sur le dos, les intérieurs roulés en anneau, lisses ou épineux ; capitules assez grands, solitaires, terminant les rameaux ; fleurs jaunes. Espèce polymorphe dans la région méditerranéenne.

Lieux cultivés, champs, vignes ; toute la France, sauf dans quelques régions ; Corse. Europe moyenne et méridionale, Asie Mineure, Afrique septentrionale.

 

Spartier



Spartier Spartium junceum L. (Spartier )

Arbrisseau de 1 à 3 mètres, non épineux, dressé, à rameaux effilés, cylindriques, jonciformes, compressibles, finement striés, très glabres, d'un vert glauque, peu feuillés ; feuilles simples, oblongues-lancéolées, entières, glabres en dessus, à poils appliqués endessous ; fleurs jaunes, grandes, odorantes, en grappes terminales ; calice scarieux, glabre, fendu jusqu'à la base en une seule lèvre coupée obliquement et terminée par 5 petites dents ; etendard grand, orbiculaire, redressé ; carène en bec acuminé ; etamines monadelphes ; style courbé au sommet ; gousse de 6-8 cm., sur 7 mm., linéaire, presque glabre, noire à la maturité, à 12-18 graines non caronculées.

Coteaux arides de tout le Midi, jusque dans le Rhône, le Lot et la Dordogne ; Corse. Europe méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale jusqu'aux Canaries.




Sphénope



Sphénope Sphenopus divaricatus Gouan (Sphénope )

Plante annuelle de 5-30 cm., glabre, à racine fibreuse ; tiges grêles, genouillées-ascendantes ; feuilles filiformes-canaliculées puis enroulées, lisses ; ligule lancéolée ; panicule grêle, à la fin très divariquée, plusieurs fois dichotome, d'un vert jaunâtre ou violacé, à rameaux capillaires lisses épaissis sous les épillets ; ceux-ci pédicellés, très petits (2-3 mm.), ovales, à 2-3 fleurs longues de 1 1/2 mm. ; glumes très inégales, ovales-obtuses, carénées, à 1-3 nervures, bien plus courtes que les fleurs ; glumelle inférieure carénée, obtuse, mutique, à 3 nervures ; la supérieure bicarénée et bilobée ; caryopse petit, glabre, linéaire-oblong, concave en dedans.

Terrains salés du littoral méditerranéen ; Roussillon, Languedoc, Provence. Europe méditerranéenne ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 

Spinella



Spinella Berberis aetnensis Roem (Spinella )

Arbrisseau bas, de 30-60 cm., très rameux, à rameaux flexueux et décombants ; feuilles ovales-oblongues, raides, à dentelures atténuées en cils raides, très rarement entières ; epines très fortes, égalant ou dépassant les feuilles ; fleurs en grappes courtes, dépassant à peine les feuilles ; baies d'un noir bleuâtre à la maturité.

Montagnes élevées de la Corse. Sardaigne ; Sicile.

 

StaehelineStaeheline Staehelina dubia L. (Staeheline )

Sous-artrisseau de 2-4 dm. très rameux et très feuillé à rameaux tomenteux ; feuilles blanches-tomenteuses en dessous, verdâtres ou cendrées en dessus, linéaires à bords entiers, ondulés ou dentés un peu réfléchis par les bords ; capitules solitaires ou rapprochés en fascicules et brièvement pédonculés ; involucre-oblong-cylindrique nuancé de pourpre, à folioles tomenteuses sur le dos, lancéolées, les intérieures étroites, acuminées ; achaines longs de 4 1/2 à 5 mm. à aigrette blanche 4 à 5 fois plus longue ; fleurs purpurines.

Coteaux secs, pierreux du Midi,des Alpes-Maritimes à la Haute-Garonne, remonte jusqu'au Lot, à l'Aveyron, Ardèche, Drôme, Hautes-Alpes. Portugal, Espagne, Italie, Algérie.

 

 

Stipe



Stipe Stipa offneri Breistr (Stipe)

Chorologie méditerranéen(eury) Inflorescence panicule d'épillets Sexualité hermaphrodite Pollinisation anémogame Fruit caryopse Dissémination anémochore Couleur dominante des fleurs vert Floraison 4-6 Type biologique hces Formation végétale hémicryptophytaie Caractérisation écologique pelouses basophiles mésoméditerranéennes, mésoxérophiles à mésohydriques

 

Surelle



Surelle Oxalis pes-caprae L. (Surelle)

Plante vivace de 8-15 cm., acaule, pubescente ; souche grêle, rampante, munie de bulbiles isolés, sessiles, de la grosseur d'un pois ; feuilles toutes radicales, longuement pétiolées ; fleurs jaunes, grandes, en ombelles sur des pédoncules radicaux ; pédicelles fructifères réfléchis ; sépales lancéolés-acuminés ; corolle 4-5 fois plus longue que le calice ; stigmates en pinceau ; capsule oblongue-acuminée, pubescente, à poils appliqués.

Lieux cultivés et incultes du littoral de la Provence ; Alpes-maritimes, Var, Bouches-du-Rhône ; Corse. Région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie, de l'Afrique ; Cap de Bonne-Espérance, d'où il serait, dit-on, originaire.




Tabouret



Tabouret Thlaspi alliaceum L. (Tabouret)

Plante bisannuelle, d'un vert gi, à odeur d'ail ; tige de 30-60 cm., dressée, rougeâtre et pubescente à la base ; feuilles radicales spatulées, profondément sinuées-dentées, à oreillettes aiguës ; fleurs blanches, très petites ; anthères orbiculaires, jaunâtres ; grappe fructifère très longue et lâche, à pédicelles étalés ; silicules obovales en coin, convexes en dessous, étroitement ailées, un peu échancrées ; style très court, inclus ; graines alvéolées, 3-4 dans chaque loge.

Champs incultes, haies, vignes ; Loire-Inférieure, Indre-et-Loire, Aveyron, Var, Basses-Alpes, Alpes-Maritimes ; Corse. Europe centrale, de la France à la Roumanie.

 

Tamaris



Tamaris Tamarix gallica L. (Tamaris)

Arbrisseau de 2 à 8 mètres, à rameaux grêles, effilés, rougeâtres ; feuilles à peine scarieuses aux bords, un peu glauques, ovales-lancéolées, acuminées, embrassantes et élargies à la base, se développant en même temps que les fleurs ; bractées ovales, acuminées ; fleurs petites, globuleuses dans le bouton, en épis nombreux, grêles, un peu lâches ; disque hypogyne à 10 angles obtus, séparés par des sinus portant des étamines ; etamines saillantes, à anthères apiculées ; capsule ovale-pyramidale, insensiblement atténuée de la base au sommet.

Côtes de la méditerranée, dans la Provence, le Languedoc le Roussillon ; remonte, le long des cours d'eau, dans le Vaucluse, la Drôme, l'Ardèche ; Corse. Espagne et Portugal, Baléares, Sardaigne, Sicile, Italie, Dalmatie ; Algérie, Maroc, Canaries.

 

Tarton raireTarton raire Thymelaea tartonraira L. (Tarton raire)

Sous arbrisseaux (20-50 cm), rameaux couverts de cicatrices formant tubercules, très feuillés vers l'extrémité. Feuilles ovales, soyeuses sur les deux faces. Fleurs blanchâtres à jaunâtres, sessiles à l'aisselle des feuilles.

Rocailles plus ou moins sablonneuses du littoral, avec l'Astragalus massiliensis en provence. Espèce protégée, récolte strictement interdite.

 

Terebinthe



Terebinthe Pistacia Terebinthus L. (Terebinthe)

Arbrisseau de 2 à 5 mètres, à odeur résineuse très prononcée ; feuilles caduques, imparipennées, à 5-11 folioles grandes, ovales ou elliptiques-lancéolées, obtuses, mucronulées, un peu coriaces, luisantes en dessus, mates et pâles en dessous ; pétiole non ailé ; fleurs en grappes composées, latérales, naissant sur les jeunes rameaux de l'année précédente, en dessous des feuilles et presque aussi longues qu'elles ; pédicelles courts ; fruits assez petit, subglobuleux, apiculé, rouge, puis brun à la maturité.

Rochers et coteaux de tout le Midi, jusque dans la Savoie, l'Ain, la loire, la lozère, l'Aveyron, le Lot, la Dordogne et la Corrèze. Région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie, de l'Afrique.

 




Terracrepole



Terracrepole Reichardia picroides L. (Terracrepole )

Plante annuelle glabre et glauque à racine pivotante ; tiges de 25-50 cm. dressées, rameuses, assez longuement nues supérieurement ; feuilles inférieures pennatifides ou pennatipartites, les suivantes embrassantes à larges oreillettes arrondies, lancéolées, entières ou dentées ; pédoncules monocéphales très allongés écailleux au sommet, un peu renflés sous le capitule ; achaines brunâtres longs de 2 mm. 1/2 couverts de gros tubercules très saillants ; fleurs jaunes.

Champs, bords des chemins, coteaux du Midi ; des Alpes-Maritimes aux Pyrénées-Orientales,Corse ; remonte la vallée du Rhône jusque dans l'Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Lyonnais. Tout le littoral du bassin méditerranéen.

Thym



Thym Thymus vulgaris L. (Thym)

Sous-arbrisseau de 10-30 cm., d'un vert blanchâtre ou grisâtre, très aromatique ; tiges ligneuses, dressées ou ascendantes, non radicantes, tortueuses, formant un petit buisson très serré ; rameaux tomenteux-blanchâtres tout autour ; feuilles petites, lancéolées-rhomboïdales ou linéaires, obtuses, enroulées par les bords, non ciliées à la base, couvertes en dessous d'un tomentum dense et court ; fleurs rosées ou blanchâtres, en têtes globuleuses ou en épis à verticilles inférieurs écartés ; calice velu, à tube un peu bossu en avant à la base.

Lieux secs et arides du Midi, jusque dans les Hautes-Alpes, la Drome, la Lozere, l'Aveyron. Espagne, Baléares, Italie.

 

TordyleTordyle Tordylium apulum L. (Tordyle )

Plante annuelle de 20-50 cm., mollement velue ; tige sillonnée rameuse, à poils étalés ; feuilles velues, non scabres, les inférieures pennatiséquées, à 5-7 segments ovales-obtus, incisés-dentés, le terminal en coeur et tripartit ; les supérieures divisées en lanières linéaires ; ombelles lâches, à 4-8 rayons grêles, pubescents en dedans ; fleurs de la circonférence à 1 seul pétale rayonnant, bifide, à lobes égaux ; fruit pédicellé, suborbiculaire, tuberculeux-papilleux, à bordure glabre, très épaisse, crénelée en dedans ; vallécules à 3 bandelettes.

Champs et lieux vagues de la région méditerranéenne ; Aude, Hérault, Bouches-du-Rhône, Var ; Corse. Europe méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 

Trèfle



Trèfle Trifolium stellatum L. (Trèfle)

Plante annuelle de 5-25 cm., mollement velue-blanchâtre, à poils étalés ; feuilles toutes alternes, à folioles petites, en coeur renversé, denticulées au sommet ; stipules larges, à partie libre ovale-obtuse, dentée ; fleurs d'un blanc rosé, en têtes globuleuses, solitaires, terminales, longuement pédonculées ; calice à tube en cloche, velu-soyeux, à 10 nervures, à gorge fermée par des poils cotonneux, à dents glabres en dedans, étalées en étoile à la maturité, raides, lancéolées, acuminées, à 3 nervures, veinées en réseau, égales, 1 fois plus longues que le tube ; corolle égalant ou dépassant peu le calice.

Champs et coteaux arides du Midi, jusqu'à la Drôme et l'Aveyron ; île de Ré ; Corse. Europe méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

 




Trigonelle



Trigonelle Trigonella monspeliaca L. (Trigonelle)

Plante annuelle de ,5-40 cm., couchée ou dressée, pubescente ; folioles ovales en coin, dentées dans le haut ; stipules dentées à la base ; fleurs jaunes, très petites (4-5 mm.), 4-12 en ombelles latérales sessiles ; calice à dents égals, plus longues que le tube ; etendard plus long que les ailes et la carène obtuse ; gousses étalées en étoile, longues de 8-12 mm., linéaires, arquées, mucronées, munies de nervures obliques ; graines cylindriques, tuberculeuses.

Lieux secs et pierreux de tout le Midi, jusqu'à la Savoie, l'Ain, le Puy-de-Dôme ; Loir-et-Cher, Vendée, Charente-lnférieure ; Corse. Europe méridionale ; Asic occidentale ; Afrique septentrionale.




Tubéraire



Tubéraire Tuberaria lignosa L. (Tubéraire)

Plante vivace, à souche émettant des rejets stériles ; tiges de 20-30 cm., herbacées,ascendantes, velues à la base, glabres dans le haut ; feuilles la plupart rapprochées en rosette à la base de la tige, ovales-lancéolées, trinervées, blanchâtres-soyeuses, sans stipules ; fleurs jaunes, non maculées, en grappe lâche, à la fin unilatérale, pourvue de bractées ; sépales 5, glabres, 2 fois plus courts que le pédicelle étalé-recourbé ; pétales dépassant beaucoup le calice ; etamines sur 1 rang ; style nul ; capsule ovale, tomenteuse ; graines chagrinées.

Bois et garrigues de la provence, depuis les Alpes-maritimes jusqu'au Gard ; Corse. italie, Sicile, Sadaigne ; Baléares, Espagne et Portugal ; Algérie.




Tulipe



Tulipe Tulipa sylvestris L. (Tulipe)

Plante vivace de 30-60 cm., assez robuste, à bulbe médiocre non laineux ; feuilles ordinairement 3, linéaires-lancéolées, allongées ; fleur penchée dans le bouton, assez grande, jaune, un peu verdâtre à l'extérieur ; périanthe long de 3-5 cm., presque en entonnoir, à divisions acuminées et barbues au sommet, trés inégales, les intérieures ovales-lancéolées, ciliées à la base, les extérieures lancéolées, glabres à la base ; etamines à filets poilus à la base ; capsule oblongue-trigone de 3 cm. environ, bien plus longue que large.

Champs cultivés, vignes, dans presque toute la France. Europe centrale et méridionale.




Urosperme



Urosperme Urospermum dalechampii L. (Urosperme)

Souche grosse, vivace ; tige de 25-40 cm. dressée, brièvement pubescente, simple ou rameuse intérieurement ; feuilles pubescentes, les inférieures roncinées-pennatipartites, les supérieures demi-embrassantes ovales ou lancéolées, entières, sinuées ou pennatifides ; pédoncules très longuement nus, terminés par un grand capitule solitaire ; involucre à folioles lancéolées, mollement tomenteuses ; achaines tuberculeux surmontés d'un bec creux et scabre, insensiblement rétréci dés la base, faiblement dilatée au sommet ; aigrette d'un blanc-roussâtre ; fleurs d'un jaune soufré.

Lieux incultes, des Alpes-Maritimes aux Pyrénées-Orientales, remonte dans la Drôme, l'Ardèche, le Tarn, le Lot, l'Aveyron, la Lozère ; Corse. De l'Espagne à la Dalmatie, Afrique septentrionale.

 




Vesce



Vesce Vicia altissima Desf (Vesce)

Plante vivace de 1 mètre environ, glabre, grimpante ; feuilles à 5-10 paires de folioles oblongues ; vrilles rameuses ; stipules incisées ; fleurs blanchâtres striées avec étendard bleuâtre, assez grandes, 10-15 en grappes lâches, égalant ou dépassant la feuille ; calice à dents très inégales, les 2 supérieures courtes et conniventes ; style épais, barbu sous le stigmate ; gousses de 40-45 mm. sur 5-7, linéaires, un peu renflés, stipitées, glabres, fauves à la maturité, à 15-18 graines globuleuses ; hile égalant le 5e du contour de la graine.

Bois et buissons, surtout maritimes, de la corse. Sardaigne, Italie, Dalmatie. Afrique septentrionale.

 




Violette



Violette Viola nummulariifolia Vill (Violette)

Plante vivace, à souche peu rameuse ; tiges courtes, filiformes, nues à la base ; feuilles petites toutes suborbiculaires ou un peu en coeur, presque égales, très entières ; stipules lancéolées, lâchement dentées ; fleurs violettes, petites, à pédoncules 1-2 fois plus longs que les feuilles ; sépales ovales-lancéolés ; eperons épais, obtus, dépassant peu les appendices et égalant à peine la moitié des sépales ; stigmate creusé en entonnoir ; capsule subglobuleuse, apiculée, un peu plus courte que le calice.

Rocailles et pelouses de la région alpine, dans les Alpes-maritimes française et italiennes, et en Corse.




Viorne



Viorne Viburnum tinus L. (Viorne)

Arbrisseau de 1 à 3 mètres, touffu, à écorce grisâtre, à jeunes rameaux souvent rougeâtres,velus ; feuilles coriaces, persistantes, ovales ou oblongues, entières, d'un vert foncé en dessus, pâles et velues-glanduleuses en dessous aux aisselles des nervures secondaires rares et espacées ; pétiole court, velu-glanduleux, sans stipules ; fleurs blanches ou rosées dans le bouton, presque inodores, toutes semblables, en corymbes serrés courtement pédonculés ; calice à dents ovales-aiguës ; baies subglobuleuses, d'un beau noir à la maturité.

Bois et garrigues du Midi ; Provence ; Languedoc ; Roussillon ; naturalisé dans le Sud-Ouest, Corse. Europe méditerranéenne ; Syrie ; Afrique septentrionale.




Vipérine



Vipérine Echium italicum L. (Vipérine)

Plante bisannuelle de 30-80 cm., blanchâtre ou jaunâtre, hérissée de longues soies raides, très serrées ; tige robuste, très rameuse en buisson, à rameaux étalés, formant une panicule pyramidale ; feuilles hispides, les radicales en rosette dense, elliptiques-lancéolées, à 1 nervure, les caulinaires sessiles ; fleurs carnées ou rosées, assez petites ; calice très hispide, à lobes lancéolés ; corolle de 10-14 mm., étroite, à tube long, à limbe peu ouvert et presque régulier, velue, 2 fois aussi longue que le calice ; etamines saillantes, à filets glabres ; carpelles un peu carénés, fortement tuberculeux.

Lieux secs et arides du blidi et du Sud-Ouest jusqu'à la Vendée. Europe méridionale ; Asie occisdentale ; Afrique septentrionale.

 




Xéranthème



Xéranthème Xeranthemum inapertum L. (Xéranthème)

Plante annuelle à tige de 2-5 dm. dressée, striée, blanchâtre, à rameaux étalés-dressés ; feuilles sessiles, linéaires, entières, blanches-tomenteuses surtout en dessous ; capitules solitaires, ovoïdes, à 30-40 fleurs ; involucre à folioles glabres, macronulées, les extérieures largement obovales presque entièrement transparentes ; achaines longs de 5 à 5 1/2 mm. surmontés de 5 arêtes inégales, les plus longues atteignant au moins la longueur de l'achaine ; fleurs purpurines.

Lieux secs, coteaux arides du Midi ; remonte jusque dans la Charente-Inférieure, les Deux-Sèvres, le Puy-de-Dome, le Lyonnais. Portugal, Espagne, Suisse, Italie, Grèce, Algérie.

 




Zacinthe



Zacinthe Crepis zacintha L. (Zacinthe)

Plante annuelle à tige de 10-20 cm. dressée, simple ou rameuse, glabre ou presque glabre, longuement nue supérieurement ; feuilles presque toutes radiales poilues-ciliées ou presque glabres, obovales-oblongues presque entières, sinuées ou lyrées-pennatifides rétrécies à la base, les supérieures petites, lancéolées, entières à oreillettes aiguës ; capitules petits, sessiles ou brievement-pédonculés, peu nombreux, insérés latéralement ou dans les bifurcations des rameaux renflés et fistuleux au sommet ; involucre à folioles fortement gibbeuses à leur base ; fleurs jaunes.

Lieux pierreux ou axiales, paturages de la région méditerranéenne ; des Alpes-Maritimes aux Pyrénées-Orientales, remonte jusqu'au Vigan ; Corse. Espagne, Italie, Dalmatie, Turquie, Archipel.

 

Consulter les plantes de A à C
Consulter les plantes de D à L

 

Source :
Connaître et reconnaître la flore et la végétation méditerranéennes de Guy Georges Guittonneau et André Huon (Ed Ouest France)
Tela Botanica
Wikipedia
Photoflora