Lettre d'information/RANDO VAR Lettre d'information - Lettre d'info Rando Var

Verdon rive droite. Moustiers

Les invasions barbares...

Revue de presse

N° 103

Exotiques et envahissantes...

Marché floral en Thaïlande

Chaque année de nouvelles espèces sont introduites en France de manière accidentelle (transports, échappement d'un élevage...) ou volontaire (horticulture, aquariophilie, pisciculture..).

En l'absence de prédateurs spécifiques et sous réserve d'un climat et d'un sol favorables, certaines d'entre elles trouvent des conditions propices à leur développement.

Une espèce est dite "exotique" quand on la trouve en dehors de son aire de répartition d'origine. Elle devient "envahissante" lorsqu'elle rentre en concurrence directe avec les espèces locales au point de les remplacer.

 

Certaines espèces influent sur la santé ( allergies), d'autres sur l'agriculture (insectes ravageurs des cultures), voire même sur les pratiques (pêche, chasse, navigation voies d'eau ou étangs...).

Ces proliférations portent atteinte aux paysages traditionnels. Depuis le XIX ème siècle des législations nationales et internationales régissent, voire interdisent, l'introduction de nombreuses espèces exotiques, et encadrent leur destruction.

Toute une série d'actions sont mises en oeuvre sur le terrain enfin de gérer ces espèces envahissantes : broyage, coupe, replantation d'espèces locales pour les végétaux, piégeage pour les animaux. Une gestion rendue difficile par la rapidite de reproduction de ces espèces, même à partir d'un petit nombre d'individus.

 

Ragondin

 

Berce du Caucase

 

Sont concernées des plantes introduites à des fins ornementales au XIX et XXème siècle, comme les Jussies, originaires d'Amérique du Sud, les Renouées, originaires d'Asie, l'Erable negundo, originaire d'Amérique du Nord, mais aussi le Mimosas, l'Eucalyptus, les griffes de sorcières, l'Impatience glanduleuse, le Lagorasiphon,la Myriophylle du Brésil, le Faux Vernis du Japon, certains Asters, le Séneçon du Cap le Solidage, l'Impatience du Cap, l'Impatience du Balfour, le Robinier faux acacia...

A Porquerolles, une île fréquentée par tous les marins de la Méditerranée au cours des siècles, on dénombre aujourd'hui, par exemple, une centaine de plantes exotiques, soit 10 % de la totalité des espèces végétales présentes ! Outre le mimosas, l'eucalyptus et les griffes de sorcières, celles qui posent le plus de problèmes sont : d' autres espèces d'acacias (A. retinoides, A. longifolia, et A. cyanophylla), l'oxalis du Cap, le faux kapok et l'herbe de la pampa.

On peut encore citer le muguet de la pampa, le chèvrefeuille du Japon, l'ailanthe. Il convient de noter aussi que l'on trouve de plus en plus d'espèces exotiques en lisière des champs, introduites par le biais des cultures. Ces espèces sont très souvent des graminées, plantes généralement discrètes, que l'on repère donc beaucoup moins facilement. Leux extension est de ce fait beaucoup plus insidieuse.

Certaines plantes posent des problèmes de santé comme l'Ambroisie à feuille d'armoise ou la Berce du Caucase. Elles font l'objet d'une surveillance nationale et des avis d'alerte sont lancés lors de la dissémination de leurs pollens.

 

Quant aux animaux nous pouvons citer la Tortue de Floride qui décime la Cistude d'Europe, le Ragondin qui dégrade végétation, cultures, roselières (impact sur les oiseaux) et frayères (impact sur la reproduction des poissons) et nuit au Castor et au Campagnol amphibie.

A ceux là il convient d'ajouter l'Ecrevisse américaine, le Capricorne asiatique, le Rat musqué, le Silure glane, le Poisson chat, la Perche soleil...

Pour contrer ces espèces exotiques l'Office national de la chasse et la faune sauvage, ou les associations de protection de la nature (LPO, etc..) , le Conservatoire du littoral, le Conservatoire botanique, le service de protection des végétaux à la Direction départementale de l'agriculture et de la forêt, sont nos interlocuteurs naturels.

Alors, lors de vos randos, n'hésitez pas à les contacter par e-mail pour leur faire part de vos observations.

Et bonnes randos !

 

Ambroisie à feuille d'armoise

Lettre d'information/RANDO VAR Lettre d'information - Lettre d'info Rando Var

Flore de Méditerranée

Ne plus recevoir la lettre d'information

Retrouvez les lettres d'info de Rando Var