Rando Var

Randonnées Var Provence Alpes

Accueil > Rando Var > Centre Var > Le vallon Sourn

Le vallon Sourn

samedi 21 octobre 2017

Entre Correns et Châteauvert, l’Argens s’alanguit avec splendeur, enchâssé dans le massif calcaire.

La dénomination vallon Sourn vient du provençal sombre. Ses grottes servirent de refuge pendant les guerres de religion. De multiples calvaires bordent le site.

Frondaisons et surplombs referment le lit des eaux sur une flore et une faune préservée.
Aussi il convient de marcher doucement, l’oreille aux aguets pour le plus grand respect des échassiers...

Voilà une randonnée facile, éducative où la présence de l’eau permet jeux et bains, et où les nombreuses falaises sont autant d’écoles d’escalade.

Sur la berge, des aires de pique nique ont été aménagées...

 

Dénivellation : aucune
Durée : 2h
Situation : Au sud de la montagne du Bessillon, le vallon Sourn s’étire entre Châteauvert et Correns. La D 45 emprunte sa rive gauche.

Lieu de départ : Châteauvert. A partir de Châteauvert suivre la D 45. Stationner à la première aire ou au premier chemin descendant vers l’Argens.

Voir carte IGN

 

Aucune difficulté : le sentier longe la berge gauche du fleuve, tantôt large, tantôt étroit. Il suffit de le suivre. Le retour se fera par le même chemin.

Une grande variété d’espèces végétales croissent le long des berges de la rivière qui présentent une faune des plus riches : cincles, bergeronnettes, martin pêcheurs, guêpiers, canards...

Le cliquetis de mousquetons raisonne dans la paroi : Plusieurs sites d’école de varappe ont été aménagés dans les falaises.

Riche et protégé, l’Argens abrite également plusieurs variétés de poissons, qui attirent les nombreux oiseaux...

Certaines espèces de canards nichent dans la vallon Sourn, et, lorsqu’une vague de froid hivernal sévit dans le nord de l’Europe, de nombreux espèces d’oiseaux d’eau viennent les rejoindre.
C’est le moment d’observer la famille des canards, les anatidés : souchets, pilets, sarcelles, milouins, morillons...canards plongeurs et canards de surface qui se côtoient au milieu des foulques et des grèbes.
Les plumages des canards peuvent s’avérer trompeurs quand l’oiseau mue.

Ainsi on peut découvrir un canard colvert mâle suivi d’une femelle en mue avec un plumage dit d’éclipse.