Randonnée Var Provence Alpes

Accueil > Géographie > Retour à l’île de Riou

Retour à l’île de Riou

vendredi 31 mars 2017

Au large des calanques, l’île de Riou est aujourd’hui rattachée au Parc National des Calanques.
Le débarquement est autorisé seulement de jour, et la visite est circonscrite au sentier du littoral qui, de la calanque de Fontagne (la calanque des grecs), conduit à la calanque du Monastério (en longeant le toboggan) et de là, au col de Culatte.
Elle est sous la surveillance des agents du Parc.

GIFVoir la carte IGN

Protégée, l’île est devenue un repère pour l’avifaune sauvage.
Des oiseaux qui ne peuvent cependant guère oublier les hommes, mais qui sont un magnifique miroir de ce que nous ne voulons pas voir : notre impact sur la nature, notre pollution.

Pour cela il suffit de quelques pas sur l’île de Riou. En voilà deux exemples.
Chacun a constaté à l’Epiphanie l’invasion dans les super marchés de montagnes de gâteaux des Rois. Tous sont truffés d’une fève et d’un sujet, qui se retrouvent dans les décharges...
Cette nourriture facile est la proie du goéland leucophée, cet oiseau marin qui a fait quasiment disparaître la mouette rieuse.
Après l’Epiphanie il faut visiter l’île Riou pour en mesurer l’impact. Les pelotes de réjection des goélands présentent des incrustations colorées : les sujets avalés.
Les gardes du parc des calanques en ont ramassé quelques uns, qu’ils ont disposés en tableau. Notre œuvre d’art, collective.

Mais dans ces pelotes de réjection nous trouvons aussi des capsules de bière, des papiers, des bouts de plastiques, et même des éclats de verre. Sur la photo ci jointe la pelote de réjection compte quatre éclats de verre dont un plus clair que les trois autres. Cela suffit à comprendre quels dégâts nos rejets en mer occasionnent aussi bien sur l’avifaune que sur la faune et la flore marines.

Car le Parc National des Calanques observe aussi des rejets de produits pharmaceutiques, de produits de soin personnels et de détergents. Ils sont identifiés à l’ouvert de l’émissaire de Cortiou.... en dépit des dernières installations de filtration et de dépollution.

Mais, avec les oiseaux du large, nous trouvons aussi sur l’île Riou des plumes de Grand Duc, preuve que ce rapace nocturne vient la nuit chercher ses proies jusqu’à Riou, comme son concurrent le Faucon crécerelle. L’un a ses quartiers dans les pinèdes du Roy d’Espagne, l’autre dans la falaise au dessus de la calanque du Podestat.

Portfolio

  • Sujets retrouvés sur Riou
  • Pelotes de régurgitation (île de Riou)
  • Plumes de Faucon Crécerelle et de Grand Duc (île de Riou)