Rando Var

Randonnées Var Provence Alpes

Accueil > RAu-delà > 1- Alpes de Haute Provence > Rochegrand

Rochegrand

mardi 14 novembre 2017

Le sommet de Rochegrand coiffe le village d’Allos. Il offre un panorama complet sur les sommets ceinturant le haut Verdon.

L’itinéraire emprunte au départ d’Allos le GR 56, qu’il quitte pour gagner la crête de la Montagne de Cherroueche, et, de là, le sommet caractéristique de Rochegrand. Une randonnée en adret, à l’écart des randonnées classiques, tranquille et montagnarde.

dimanche 13 avril 2008, par jerome

Dénivellé : 1000 m

Durée : 6h00

Départ : Allos (alt : 1470 m)

Localisation : Haut Verdon

Cartes IGN au 1 / 25 000 : 3540 OT

JPG - 761.1 ko

L’extrait de carte ne suffit pas pour randonner : il est indispensable de disposer de la carte indiquée.

Traverser Allos et, au sortir du village, juste après avoir traversé le pont enjambant le Bouchier, prendre la piste en rive droite ; elle rejoint le lieu dit le Pont. Y stationner.

Le GR 56 passe au Pont. Balisé de rouge et blanc, il progresse sur l’éperon en coupant les lacets de la piste. Le suivre. Il rejoint les fermes de Colette puis s’enfonce dans le ravin de Chancelaye.

La montée s’effectue en partie sur des terres en deshérence, en partie en sous-bois, en adret puis sur le versant est du ravin de Chancelaye.

Le fonds du vallon atteint, le sentier bifurque et s’oriente vers l’est. A ce niveau là, quitter le GR pour prendre la sente qui dans le virage part plein sud, en mordant légèrement sur les courbes de niveau. Cette sente rejoint un deuxième sentier, provenant également d’Allos, à la hauteur d’une cabane. Suivre alors ce 2ème sentier : il conduit à la crête de la Montagne de Cherroueche.

Les crêtes atteintes, le paysage est à vous ! Tranquillement allongé le nez dans le gazon ras, vous êtes aigle et marmotte : le Haut Verdon est votre ! Prendre le temps de s’allonger sous le vent de la crête, le long du petit lac de Cheiroueche, avant, d’aller découvrir le panorama somptueux qui se découvre du haut des falaises de Rochegrand.

Au cours de cette rando vous êtes susceptible de rencontrer :
- Le pommier sauvage
- L’aubépine à un style
- Le prunellier
- Le prunier de Briançon
- L’alisier blanc
- Le genévrier commun
- Le genévrier à encens
- L’amélanchier
- Le genêt cendré
- La lavande
- Le pin sylvestre
- Le nerprun des Alpes
- L’avoine toujours verte
- Le buis
- Le saxifrage à feuilles en forme de langue
- Le saule pourpre
- L’érable champêtre
- La sariette de montagne
- Le genévrier commun érigé
- La viorne flexible
- L’érable à feuilles d’obier
- Le thym commun
- L’armoise camphrée
- La seslérie argentée
- La joubarbe
- L’euphorbe épineuse
- Le saule drapé
- Le frêne commun
- Le daphné des Alpes
- Le cytise à feuilles sessiles
- Le genévrier thurifère

Alors, sortez votre flore !!
Portfolio
Fleur d’amélanchier
P.-S.

JPG - 103.1 ko
Fleur d’amélanchier

L’adret est le versant face au soleil. Agréable au soleil mais en hiver, c’est un versant très défavorable aux arbres ...

La disparition précoce de la neige permet en effet au gel de pénétrer profondément dans le sol, stérilisant ainsi les réserves en eau. Dans le même temps, l’air froid et sec déshydrate les aiguilles des conifères...

Pour survivre les feuilles doivent donc être étroites, coriaces, ou, comme pour le mélèze ne plus exister et être tombées à l’automne.

L’amélanchier d’Emberger est un buisson d’adret, touffu, aux troncs tordus et enchevêtrés. Ils rampent dans le sens de la pente avant de se redresser face au soleil : il a le port de l’aulne vert.