Rando Var

Randonnées Var Provence Alpes

Accueil > RAu-delà > 1- Alpes de Haute Provence > Grand Coyer (2693 m)

Grand Coyer (2693 m)

mardi 14 novembre 2017

Randonnée raquettes - crampons selon conditions d’enneigement

dimanche 11 mai 2008, par jerome

Crocus

Le Plan de Rieu est un doux sorcier : un vaste plateau de croupes molles, posé à 2097 m d’altitude entre falaise du Courradour et contreforts du Coyer. Vallonnement de creux et de bosses, creusées par la neige, le gel, le vent et où une rase pelouse explose au printemps.

Cabane Vieille, modeste abri pastoral, est situé à son extrémité nord, sous le Coyer, à l’ombre du soleil levant, en plein couloir des vents.

Bâti au dessus du ravin éponyme voilà quatre bas flancs, un poële, deux carreaux, quelques rongeurs noctambules...et un corbeau qui, à l’aube grise, vient croasser sous l’unique fenêtre et taper du bec au carreau, et où des chevreuils surgissent de la brume et viennent vous surprendre, au petit matin, les fesses en l’air, en train d’alléger votre organisme...

Un doux sorcier, le Plan de Rieu ; très loin des hommes....

Dénivellé : 1170 m

Durée : 12h30.
Randonnée effectuée en 3 jours :
- 1er jour approche, installation à Cabane Vieille, durée : 3h ;
- 2ème jour : ascension du Grand Coyer par la Baisse du Détroit et retour à Cabane Vieille, durée : 6h00 ;
- 3ème jour : retour par le plateau du Courradour selon l’itinéraire décrit ante. Durée : 3h30.

Départ : Peyresc (altitude : 1525 m)

Localisation : Haut Verdon

Cartes IGN au 1 / 25 000 : 3540 OT

JPG - 431.8 ko

L’extrait de carte ne suffit pas pour randonner : il est indispensable de disposer de la carte indiquée.

Suivre la D955 en direction de Colmars les Alpes et à hauteur de Thourame Haute prendre la D 908 en direction de La Colle Saint Michel.

Si vous cherchez un gite, à La Colle, l’ Oustalet sera votre refuge. Très bonne table .

La rando débute à Peyresq, à 4 kms de là.

- 1er jour.

JPG - 397 ko
Cabane Vieille

Au départ de Peyresq compter 3 heures pour rejoindre Cabane Vieille. Voir circuit du Courradour.

Ne pas passer par le sommet mais suivre le balisage jusqu’au Plan de Rieu en traversant l’alternance de marnes et calcaires situées à l’est, sous le sommet du Courradour.

JPG - 311.6 ko
Cabane Vieille

- 2ème jour.

JPG - 269.5 ko
Ravin du Serre

De Cabane Vieille se diriger nord-ouest en direction du haut du Ravin de Cabane Vieille. Suivre la sente, premières plaques de neige, et plonger dans le ravin du Serre couvert de neige dure, quitter le sentier et remonter le ravin sur 100m environ, le franchir et gagner la dorsale entre Serre et Pré des Brousses. La remonter, en rive gauche, jusqu’à la Baisse du Détroit...

JPG - 255.2 ko
Entre Serre et Pré des Brousses

A l’ouest la Montagne du Carton et ses alternances rocheuses coiffent le vallon : une pente douce qui se redresse vigoureusement au niveau du col. Déchausser les raquettes et gravir, en creusant des marches dans la neige gelée, le fond de la combe. Quelques barres rocheuses , comme une marche d’escalier, permettent de choisir le meilleur passage : la neige, poussée par le vent d’est en congère épaisse, a formé un mur de 5 à 6 m de haut, gelé, vertical. Il ferme le passage. Crampons aux pieds, il faut tailler les marches...

JPG - 303.2 ko
Baisse du Détroit (2472 m)

Au débouché un vent glacé, par rafales, vous cueille... la plaine du Lignin, toute blanche est aux pieds, c’est le haute vallée de la Lance. Les lacs couverts de neige sont cachés derrière le pilier du Grand Coyer.

La Frema (2747 m), le Cairas (2681 m), le Puy du Pas Roubinou (2616 m) ferment cette vallée lunaire, nue, plate, abandonnée, faiblement indentée par le lit des ruisseaux, sans constructions visibles.

JPG - 178.6 ko
Entre Baisse du Détroit et Pas du Coyer

Rechausser les raquettes et contourner la pointe cotée 2565 par le nord-est en direction de la passe du Grand Coyer, reconnaissable à l’empilement de barres rocheuses sombres qui constitue son versant nord abrupte.

La passe du Grand Coyer domine le vallon des Vallières, et la cabane de Pra Mouret. Le retour se fait par ce vallon. Quitter les raquettes pour les crampons : le passage est situé au sud de l’arrête rocheuse : un couloir enneigé, raide et glacé conduit au sommet.

JPG - 121.3 ko
Dans le couloir du Coyer

JPG - 273.1 ko
Dans le couloir du Grand Coyer

Et là, à 2693 m, si la visibilité est bonne, la rade de Toulon brillera sur la gauche du Mont Coudon !

Mais ce n’était point le jour : la nébulosité est forte et le vent d’est furieux condamne les stations arrêts au minimum requis...

Au sommet, rechausser les raquettes, et se diriger vers le sud, sur 200m environ, afin de passer sous les barres rocheuses. Puis s’orienter vers la passe du Coyer et le haut du vallon des Vallières.

JPG - 240.1 ko
Vallon des Vallières

Des traces de renards courent dans la combe. A l’affut des marmottes, à hauteur du collet d’Emburles, il porte pelisse rousse, chatoyante et épaisse !

Le sol, à nouveau dégagé, gorgé d’eau, souple sous le pied, glisse en solifluxion selon la pente : terres et pierres basculant par delà la barre rocheuse. La barre, de même nature que celle du Courradour ou de Méailles, est constituée de conglomérats.

JPG - 377.4 ko
Départ Cabane Vieille

Un cairn coiffe le collet d’Emburles (2224m), ras, désolé, tas de pierres éclatées battus par les vents. Point de terre mais, sous le pied, un sol souple cependant, paradoxal, gorgé d’eau, agréable à la marche, dans son alternance gel - dégel.

L’ascension du Grand Coyer par le Collet et le vallon des Vallières est, à la saison sèche, le parcours le plus court et le plus évident. Il présente comme seule difficulté le franchissement du fonds de la combe des Vallières sous l’empilement instable des blocs rocheux constitutifs du pas du Coyer.

- 3 ème jour

JPG - 272.7 ko
Sous le Courradour

A partir de Cabane Vieille, traverser le Plan de Rieu en direction du Courradour. Rejoindre le sentier en direction d’Ondres mais ne pas le suivre et prendre sur la gauche la sente qui mord faiblement sur les courbes de niveau et rejoint le plateau du Courradour à hauteur d’une baisse. Suivre alors la bordure du plateau jusqu’au GR de Pays, reliant Ondres et Peyresc. Le GR passe à hauteur de la maison forestière blanche, située en bordure du lac colinaire.

JPG - 1.3 Mo
En bordure du plateau du Courradour

Le sentier, balisé jaune et rouge, en un parcours rectiligne, varié et ombragé de pins à crochets, rejoint alors l’aire à sculptures située à proximité de la croix à l’entrée de Peyresq.

Les hêtres que couvre un feuillage vert tendre sont reconnaissables de très loin : ils couvrent par taches la Castorive et la Tête de Ruch (2099 m).

JPG - 657.2 ko
Sur le GR entre maison forestière et Peyresq

Portfolio
Sous le mur de la Baisse du Détroit (2472 m) Entre Baisse du Détroit et Pas du Coyer Sous l’arrête du Grand Coyer Vue du Pas du Coyer : Fréma, etc.... (2478 m) Retour Cabane Vieille Cabane Vieille Plan de Rieu et Coyer en fonds Vue du Plan de Rieu et du Coyer Photographie pour détermination de silène acaule Silène acaule, plante en coussinet en milieux pierreux entre 1900 et 3500 (...) Equipements ........
P.-S.

La Montagne du Carton (2614 m) et le Rocher du Carton (2598 m) encadrent à l’est et à l’ouest le Grand Coyer. Mais où est à rechercher l’origine de cette appellation, paradoxale pour une montagne ?

"Quelque fois les filaments de l’asbeste sont feutrés naturellement et donnent par leur réunion naissance à des minéraux mous, qui cédant à la pression du doigt offrent une certaine élasticité. Cette disposition leur a fait donner les noms de liège fossile, cuir et carton de montagne..."
Traité de minéralogie Armand Dufrénoy (p 394) - 1856

Le mot “asbeste” (incombustible) est utilisé pour indiquer un groupe de silicate à habitus fibreux, appartenant aux familles des serpentines et des amphiboles. Cette roche est mieux connue sous le nom d’amiante.

Est ce là l’origine des dénominations Montagne et Rocher du Carton ?