Rando Var

Randonnées Var Provence Alpes

Accueil > Rando Var > Iles d’Hyères et littoral > De Bandol au Défens

De Bandol au Défens

vendredi 10 novembre 2017

jeudi 1er octobre 2015

De Bandol à la Pointe du Défens : une heure de marche, sans arrêt, le long du chemin du littoral. Sans dénivelé, avec ombrages et senteurs de pins, plages de galets et chaos rocheux, émeraudes des eaux et bruns rougeâtres des falaises, et un petit restau à port d’Alon pour un pastis bien frais...

Voilà la rando de ceux qui ont déjà beaucoup marché ou qui sont accompagnés...
Dénivellation : 40 m Durée : 2h30

Localisation : A partir de Bandol, suivre la route au sud de la voie ferrée en direction de Pierreplane.
Stationner après le tennis, en bordure du front de mer...Le chemin du littoral débute là. Il est balisé en jaune.

Lieu de départ : Bandol, lieu dit Pierreplane sud

GIF Voir la carte IGN

Le chemin longe les falaises, la vue porte sur les Embiez, Notre Dame de Mai, l’île de Bandor, le bec de l’Aigle, les îles du Congloué et de Maïre, l’île Plane, et à nos pieds l’île Verte qui déborde le rivage juste à l’Ouest du port des Engraviers.

Puis le regard plonge sur la Galère, un grand rocher plat qui fait office de plongeoirs multiples et abrite les tenues les plus sobres. Le chemin longe la voie ferrée, contourne l’ancien bâtiment des Douanes, et le long des nouvelles coupes conduit à Port d’Alon

La calanque du Defens est la suivante. Par mistral elle offre un bon abri pour la baignade.

De la point du Défens, vous pourrez pousser jusqu’à la pointe Grenier. Là vous aurez à vos pieds toute la baie de La Ciotat et celle des Lecques.
Compter une demi heure aller retour.

Retour possible par la colline grâce au sentier des Vignes. Il relie La Madrague à Port d’Alon. Ce sentier très facile, balisé en jaune, est jalonné de 7 tables de lecture offrant des informations sur des éléments de paysages rencontrés.
Ce sentier traverse le vignoble et des lieux protégés de l’érosion par des ganivelles, aussi convient il de respecter strictement le tracé balisé.
Il passe devant la plus vieille bâtisse de Saint Cyr et au pied de la dune de sable qui escalade la colline. Ce sable fut, des siècles durant, arraché par le vent dominant - le mistral - à la grande plage de sable qui borde la baie avant que l’urbanisation ne stérilise son approvisionnement. Il tapisse toute la colline qui, aujourd’hui, est protégée.