Rando Var

Randonnées Var Provence Alpes

Accueil > Rando Var > Iles d’Hyères et littoral > Porquerolles : le Grand Langoustier

Porquerolles : le Grand Langoustier

vendredi 10 novembre 2017

jeudi 1er octobre 2015

Les îles d’Hyères faisaient autrefois partie d’un ensemble qui réunissait entre autres les Maures, la Corse, la Sardaigne et les Baléares. Fractures, érosion, dérive ont éloigné ces ensembles. Les îles d’Hyères se sont séparées du continent après rupture du socle rocheux les reliant au massif des Maures. En atteste la parfaite correspondance entre les strates géologiques des deux entités.
Éloignée de quelques centaines de mètres de la presqu’île de Giens, Porquerolles s’étire sur 7 kms et présente 4 plaines côtières.Zone charnière pour la navigation maritime à la voile, le régime des vents change entre le Levant et le Cap Sicié, elle a été de tout temps le point de départ et d’arrivée des trafics maritimes. Le nombre d’épaves en atteste.

La flore possède donc des liens très étroits avec celle des Maures et de la Corse.
Espace protégé, Porquerolles rassemble quelques espèces curieuses comme l’Euphorbe arborescente. De part sa taille qui peut atteindre celle d’un arbre, mais surtout de par son rythme biologique subtropical : ses feuilles poussent en automne, ses fleurs au printemps, et elle se dénude complètement en été, façon adaptée de résister à la sécheresse.
Dénivellation : 90 m Durée : 3h 30

Localisation : Les îles d’Hyères
A partir de la Tour Fondue à l’extrémité de la presqu’île de Giens.
Sur le port de Porquerolles, le bureau d’information est ouvert du 01/04 au 15/09.
Hors saison, téléphoner au 04 94 58 33 76

GIF Voir la carte IGN

Du quai, traverser le village, et se diriger plein Sud, à l’ombre d’abord des bélombras que François Fournier, ancien propriétaire de l’île, avait ramené d’Argentine puis des chênes verts. Dans la plaine, cultivée par le Conservatoire botanique, une collection de 140 anciennes variétés d’oliviers, issues de toute la méditerranée, et une collection de lauriers roses.
Dans les lagunes qui complètent l’épuration des eaux du village recyclées pour l’agriculture, poules d’eau ou hérons cendrés se cachent.

Se diriger vers l’Est et rejoindre le sentier du littoral, qui suit la falaise. Elle est constituée de schistes, pailletés de mica, et d’inclusion de quartz, semblables aux Maures.

Les pignes rongées abandonnées sur le terrain trahissent le rat noir ; perdrix rouges et faisans nichent entre chênes et pins d’Alep.

Après le Mont d’Esterly, le sentier prend une direction Nord, coupe la piste qui descend au Mas du Langoustier, puis s’oriente Ouest à nouveau pour rejoindre la plage du Grand Langoustier et le fort du même nom. La plage Noire porte la trace de la pollution de l’industrie du savon. Dans le maquis se cachent fours et cuves ayant servi à la fabrication de la soude au XIX siècle.

C’est l’isolement et la facilité du transport qui ont conduit à l’installation des fabriques de soude sur lîle :
- les villes ne voulaient plus de pollution,
- le sel provenait des salins de Giens, il était chauffé dans des fours avec du calcaire et traité à l’acide sulfurique ; l’île fournissait le bois.

Le retour se fait par la Calanque du Maure, la Pointe du Bon Renaud et la Plage d’Argent.
La plage est bordée de majestueux pins pignons dont les pignes cachent des graines comestibles ; elles entrent dans de nombreuses recettes de pâtisserie...
Les vignes couvrent la plaine : cette remise en culture est soutenue par le parc national afin de réduire les risques d’incendie.

Les îles ont également joué le rôle de conservatoire vis à vis de plantes qui ont disparu du continent en raison des glaciations, de la concurrence entre espèces ou de réaménagements fonciers comme le genêt à feuilles de lin, l’orcanette ou henné jaune.

En raison de l’isolement insulaire certaines plantes à l’origine identiques à celles de Corse, ont produit des espèces nouvelles. Sans possibilité d’échanger des gènes entre elles, les populations se sont progressivement modifiées jusqu’à donner des espèces différentes. Ce processus est appelé spéciation.