Rando Var

Randonnées Var Provence Alpes

Accueil > Rando Var > Centre Var > Les gorges de la Siagne

Les gorges de la Siagne

vendredi 10 novembre 2017

lundi 21 septembre 2015

JPEG - 243 ko
Pont de Tuves

Comme la Siagnole qui l’alimente, la Siagne serpente entre des reliefs vertigineux, encaissés et très boisés, dans un vaste territoire karstique.

Elle roule des eaux cristallines, d’un vert émeraude, dans des vasques profondes, au sein d’une ripisylve épaisse et touffue due à l’influence réciproque du relief et de la mer.

Plusieurs essences d’affinités méridionales ou plus nordiques s’y développent comme le hêtre, le charme, le laurier-sauce, le houx, le buis, le figuier, le noisetier, le chêne vert...
Par place, fougères et scolopendres ont colonisé des formations de tuf. Des plantes rares pour la région comme le perce-neige poussent dans le sous bois.
Plusieurs grands rapaces nichent dans les gorges dont l’aigle royal, le faucon pélerin, le circaète Jean-le-Blanc, et le grand duc.
Le cingle plongeur et le pouillot véloce ont élu domicile dans les gorges.
Dénivellation : 220 m Durée : 3h 30

Localisation : Centre Var, à l’est de Fayence. De Fayence prendre la direction de Callian (D 19 D 256), Montauroux (D 37) puis la direction du stade municipal et le chemin du Moulin. Suivre alors les panneaux Pont de Tuves et Siagne. Stationner au parking du barrage EDF.

Lieu de départ : Barrage EDF de la Siagne
Voir la carte IGN

Suivre tout droit la piste qui prolonge la route (balisage jaune). Elle longe la Siagne jusqu’au pont des Tuves. L’emprunter pour aller voir la cascade au départ du sentier qui remonte vers St Cézaire. Revenir à la piste.
Le pont de Tuves, restauré en 1978, a été construit en 1802. Il fut longtemps le seul passage entre Callian et St Cézaire. Le site est un lieu de baignade recherché.

Prendre alors le sentier qui longe la rive droite de la Siagne. Plusieurs ruines envahies par la végétation bordent le sentier, signe d’une exploitation agricole intense autrefois qu’atteste la présence de multiples restanques et canaux. Avant le pont de Rey une passerelle d’ossature métallique franchit la Siagne. Ne pas l’emprunter.
Arrivé au niveau du pont de Rey, ne pas franchir la rivière mais prendre à gauche le chemin qui s’élève et rejoint immédiatement une piste qu’il convient de suivre sur 200m avant que de prendre sur la gauche le sentier balisé jaune. Ce sentier conduit à la D96. La suivre sur 200m, et, au niveau de la citerne, emprunter à gauche le grand chemin de terre toujours balisé en jaune ; il traverse en un Z le bois du Defens et conduit à quelques chênes séculaires. Continuer jusqu’à la citerne. Là prendre le sentier qui descend à travers bois et rejoint la Siagne au niveau du pont de Tuves.

Reprendre la piste initiale pour retourner au barrage.

Le mot "defens" ou "defends" date du Moyen Age. Il s’agissait de l’interdiction de coupes ou de passage ou de pâturage faite aux communs. C’est cette interdiction qui est à l’origine des quelques chênes séculaires de Callian.

A partir du barrage en suivant vers l’aval la rive droite de la Siagne, le sentier (balisage jaune) conduit à une bambouseraie qui présente des cannes de plus de 30m. Visite possible. Compter une petite heure de marche pour l’aller à partir du barrage.