Randonnée Var Provence Alpes

Accueil > RAu - delà > 4 - Bouches du Rhône > Sainte Victoire

Sainte Victoire


Cézanne a apporté la notoriété de cette montagne. Il a "peint indéfiniment la masse claire de la montagne, comme une apparition, comme un but, comme une fin vers laquelle tout converge. C’est le miracle de Sainte-Victoire que cette luminosité de pur rocher et cette façon qu’elle a de se détacher, précise et légère, au-dessus de tout le reste" écrit Jacqueline de Romilly

"Ces blocs étaient du feu. (...) Le jour, l’ombre a l’air de reculer en frissonnant, d’avoir peur d’eux ; il y a là-haut la caverne de Platon ; remarquez quand les grands nuages passent, l’ombre qui en tombe frémit sur les roches, comme brulée, bue tout de suite par une bouche de feu.

"Longtemps je suis resté sans pouvoir, sans pouvoir peindre la Sainte Victoire, parce que j’imaginais l’ombre concave, comme les autres qui ne regardent pas, tandis que, tenez, regardez, elle est convexe, elle fuit son centre. Au lieu de se tasser, elle s’évapore, se fluidise. Elle participe toute bleutée à la respiration ambiante de l’air."

Cézanne - Correspondance